Turquie : la démission forcée de Ahmet Davutoglu met l'accord sur les réfugiés syriens en danger

  • A
  • A
Autour du monde est une chronique de l'émission Europe nuit
Partagez sur :

La démission forcée du Premier ministre turc, Ahmet Davutoglu, est l'illustration d'une dérive de plus en plus autoritaire du régime du président Erdogan. Mais elle risque aussi de faire échouer l'accord Turquie-Europe sur les réfugiés syriens.

Les extraits de la chronique
Voir toutes les chroniques