8 mars 1974, inauguration de l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle

  • A
  • A
Aujourd'hui dans l'histoire est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Franck Ferrand nous fait revivre l'histoire à travers les évènements qui ont marqué la date du jour.


Nous sommes le 8 mars 1974,

Nous sommes à 22 kms au nord de Paris et le premier ministre, Pierre Messmer, s’est déplacé pour inaugurer un aéroport tout neuf, Roissy-Charles de Gaulle. Il était temps. Les deux autres aéroports parisiens, Orly et Le Bourget étaient complètement saturés.

Qu’y avait-il à cet emplacement ?

Une immense zone agricole. C’est d’ailleurs pour cela que le terrain est choisi. Sur les 3.000 hectares nécessaires, il n’y a pratiquement pas de construction à détruire, si ce n’est quelques bâtiments de ferme. Cela ne veut pas dire que le projet ait été accepté tout de suite par les populations alentour ! Loin de là ! Une vive polémique oppose alors les "pro" et les "anti". Mais on est loin tout de même des proportions prises par l’affaire Notre-Dame des Landes.

Cet aéroport, combien a-t-il fallu de temps pour le construire ?

Huit ans de travaux. Mais c’est un aéroport très particulier. C’est un jeune architecte d’une trentaine d’années, Paul Andreu, qui a conçu l’aérogare comme une pieuvre. Elle est constituée d’un bâtiment central d’où partent huit bras, huit satellites avec les salles d’embarquement. La mise en service officielle commence cinq jours plus tard, le 13 mars. C’est un Boeing 747 de la TWA en provenance de New York qui se pose le premier sur le tarmac de Roissy-Charles de Gaulle.

C’est un événement très suivi ?

Vous pouvez l’imaginer. C’est une fierté française. Cet aéroport à l’époque, ne l’oublions pas, est à la pointe de la technologie ! Et c’est aussi un écrin pour Concorde ! Ce 8 mars 74 d’ailleurs, un prototype aux couleurs d’Air France est présent, superbe, posé sur le tarmac. C’est aussi en décollant de Charles-de-Gaulle qu’en juillet 2000, Concorde connaitra un terrible accident. Mais c’est une autre histoire…

Et l’histoire, on la retrouve à 14 heures, sur Europe1.

Nous évoquerons quelques belle figures de scientifiques du temps des Lumières.