8 février 1836 : Davy Crockett à la rescousse de fort Alamo

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Un jour dans l'Histoire est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Franck Ferrand nous fait revivre l'histoire à travers les événements qui ont marqué la date du jour.

Nous, nous sommes le 8 février 2016, mais en quel 8 février êtes-vous ?

Le 8 février 1836, Thomas, jour où le célèbre Davy Crockett arrive en renfort à

Fort Alamo. Un mois plus tard, il y trouvera la mort…

Davy Crockett a donc réellement existé …

Et comment ! Son nom complet est David Stern Crockett. Il est né dans le

Tennessee en 1786. Ce que l’Histoire retiendra de lui, ce sont ses liens fraternels

avec les Indiens – et puis ses vêtements de trappeur, notamment son chapeau à

queue de raton laveur ! Mais Davy Crockett a su défendre par ailleurs des idées

politiques, et quitter de temps à autre les grands espaces pour la ville. Il a été

membre de la chambre des Représentants, dans le camp démocrate.

Mais il y a du vrai dans le mythe, quand même

Bien sûr ! Davy était réellement proche des Indiens, c’était un vrai trappeur et

surtout un « homme de la frontière », comme on disait à l’époque, c’est-à-dire

qu’il parcourait les confins du continent américain. C’est ainsi, pour revenir à

nos moutons, qu’il a participé à la défense de Fort Alamo.

Que se passait-il là-bas ?

Fort Alamo est une forteresse improvisée au Texas, pour contrer l’armée

mexicaine qui veut récupérer ce territoire. De nombreux soldats sont venus

prêter main-forte aux colons texans. Les Mexicains avaient été

repoussés hors des frontières. Il s’agissait maintenant de les défendre, ces

frontières. Mais à Fort Alamo, ils ne sont que quelques dizaines d’hommes.

Parmi eux donc, Davy Crockett qui arrive ce 8 février 1836. Lorsque l’armée

mexicaine revient, elle ne fait pas le poids, mais va se défendre jusqu’à la mort.

Voilà pourquoi Fort Alamo, comme Davy Crockett, ont donné lieu a tant de

livres, à tant de westerns, à tant de légendes. Mais c’est une autre histoire.


Et l’histoire, on la retrouve, avec vous, tout à l’heure à 14 heures, sur

Europe1.


Nous évoquerons le drame de l’Amistad, en compagnie de Marc Menant.