6 juin 1944 : le D-Day, jour du débarquement

  • A
  • A
Aujourd'hui dans l'histoire est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Franck Ferrand nous fait revivre l'histoire à travers les évènements qui ont marqué la date du jour.

Nous sommes le 6 juin 2017, mais en quel 6 juin partons-nous ?

Le 6 juin 1944, évidemment : le D-Day, jour du débarquement ! "Les sanglots longs des violons de l’automne", message codé si célèbre. Depuis quelques jours, le vers de Verlaine résonne sur Radio Londres. C’est le signal.

Combien sont-ils ce jour-là ?

175.000 hommes qui déferlent sur les plages normandes. Les Américains, Britanniques, Canadiens et Français des commandos Kieffer débarquent sur Utah Beach, Omaha Beach, Gold, Juno et Sword Beach. Tout a été minutieusement préparé, cette vaste opération n’étant que l’un des rouages d’un plan encore plus large, Overlord, conçu dès 1943 ! Le débarquement vise d’abord à établir une tête de pont dans le nord-ouest de l’Europe.

Les troupes sont parties d’Angleterre la veille, c’est bien cela ?

Le départ était initialement prévu le 4 juin, mais les conditions météo ont alors empêché les navires de prendre la mer. Le 5 donc, 5.000 bateaux traversent la Manche pendant la nuit. Jamais on n’avait vu pareille armada. Les bombardiers pilonnent la zone et les parachutistes sautent par milliers sur les côtes normandes. Les plages sont ensuite prises d’assaut et les défenses allemandes vont tomber l’une après l’autre (mais au prix de terribles pertes, hélas). Omaha Beach résistera plus longtemps que les autres, ce qui lui vaudra le surnom de "Bloody Omaha". 10.000 hommes vont perdre la vie dans l’opération, mais la percée est décisive. L’armée allemande n’attendait pas un débarquement dans cette zone, plutôt dans le Pas-de-Calais. Le 15 août suivant, ce sera le débarquement de Provence, puis, le 25, la libération de Paris.