4 novembre 1979 : la prise d’otages américains à Téhéran

  • A
  • A
Un jour dans l'Histoire est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Franck Ferrand nous fait revivre l'histoire à travers les évènements qui ont marqué la date du jour.

Nous sommes le 4 novembre 2016 mais en quel 4 novembre partons-nous ?

Le 4 novembre 1979, le jour de la prise d’otages de Téhéran. 52 Américains vont être retenus par les révolutionnaires iraniens pendant 444 jours.

On en a beaucoup parlé il y a quatre ans avec le film de Ben Affleck.

Oui, Argo. Mais ce film ne raconte que l’exfiltration de six diplomates qui avaient réussi à fuir à l’ambassade du Canada. Ce 4 novembre 1979, nous sommes seulement quelques mois après le renversement du régime du Shah. Depuis, la République islamique a été proclamée par l’ayatollah Khomeiny. Autant vous dire que les États-Unis, où s’est réfugié le souverain déchu, sont détestés à Téhéran. Ce 4 novembre, une foule manifeste devant l’ambassade pour réclamer l’extradition du Shah. Très vite, les manifestants vont tenter d’investir le bâtiment.

Mais l’ambassade américaine est protégée ?

Oui, par des Marines. Mais face à la foule, ils sont bientôt débordés. Les manifestants franchissent le mur d’enceinte. Le drapeau américain est abaissé et remplacé par le drapeau de l’islam. Certains diplomates parviennent à s’enfuir. D’autres sont libérés pour raisons humanitaires mais  il en reste tout de même 52. Or, le président Carter ne réagit qu’en appliquant des sanctions économiques à l’Iran. Il ne tentera une opération commando que le 24 avril 1980. 120 hommes des forces spéciales seront impliqués dans ce qui tourne au fiasco intégral ; cela va coûter à Carter l’élection de 1980 et c’est Ronald Reagan qui accueillera les otages libérés par voie diplomatique, le 20 janvier 1981.