4 mai 1555 : les prophéties de Nostradamus

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Un jour dans l'Histoire est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Nostradamus a publié au Moyen-âge un recueil de maximes cryptées sensées décrire l'évolution du monde jusque dans un futur lointain.

Alors dîtes-nous à quel 4 mai vous a déposé votre machine à remonter le temps ?

Le 4 mai 1555, jour de la publication des célèbres Prophéties de Nostradamus. Son vrai nom était Michel de Nostredame, mais ça sonne moins bien quand on parle de mystère. Ces prophéties ou "Centuries" consistent en des quatrains censés prédire l’avenir jusqu'en - tenez-vous bien - 3797 ! C’est un outil qui pourrait être précieux, mais certains vers sont tellement ambigus qu’il est possible de leur donner bien des interprétations ! 

Vous avez un exemple ?

Le plus célèbre sans doute reste celui-ci : "Le lion jeune, le vieux surmontera / En champ bellique par singulier duelle / En cage d’or, les yeux luy crevera/ Deux classes une, puis mourir, mort cruelle."

Et qu’est-ce que veut dire ce charabia ?

C’est tout simplement l’annonce de la mort du roi de France, Henri II, qui n’est survenue qu’en 1559 - donc quatre ans après la publication. Le roi a été tué accidentellement par un jeune  chevalier, Montgommery, lors d’un célèbre tournoi. "Le lion jeune, le vieux surmontera".  Sa lance a transpercé le casque doré du roi, puis son œil. "En cage d’or, les yeux luy crevera"

Ça colle... Mais qui était-il, ce Michel de Nostredame ?

C’était un apothicaire (un pharmacien d’alors) et un médecin natif de Saint-Rémy-de-Provence. On lui reconnaissait beaucoup de sagesse. En ces temps pionniers pour l’imprimerie, il a publié des almanachs, mais aussi un livre de recettes de confiture aux vertus curatives ! Aujourd’hui, évidemment, on le connait surtout pour ses oracles. Mais il jouissait déjà en son temps d’une grande notoriété - au point que la reine Catherine de Médicis, elle-même férue d’occultisme, l’ait fait venir à sa cour. 450 ans plus tard, il fascine toujours. On essaie de trouver des concordances entre les Prophéties et toutes sortes d’événements - parfois il faut reconnaître que les correspondances sont troublantes. Certains vont jusqu’à prétendre que Nostradamus aurait prédit l’assassinat de Kennedy, ou les attentats du 11 septembre !