30 octobre 1922 : le jour de la marche sur Rome

  • A
  • A
Un jour dans l'Histoire est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Franck Ferrand nous fait revivre l'histoire à travers les événements qui ont marqué la date du jour.

Nous sommes le 30 octobre 2017 mais en quel 30 octobre partons-nous ?

Le 30 octobre 1922, jour de la marche sur Rome. Résumé de la situation : Benito Mussolini avait créé, en 1919, les Faisceaux italiens de combat, qui sont devenus le Parti National Fasciste. Le pays est en crise, la Grande guerre est passée par là. Petit à petit, le fascisme a conquis l’opinion italienne. Il finit par prendre une importance considérable : de 20.000 en 1919, les adhérents sont devenus 700.000 en 1922 ! C’est cette année-là qu’apparaît la milice : les Squadristes.

Avec leurs célèbres chemises noires, c’est ça ?

Tout à fait ! Les Camicie Nere. En mai 1921, 35 députés fascistes font leur entrée à la Chambre. Les socialistes, eux, sont divisés, le parti de gouvernement se délite. Des émeutes éclatent dans tout le pays, avec des grèves, des revendications. Bref, de quoi favoriser la prise de pouvoir du Duce. Les fascistes se sont déployés dans toute l’Italie. Plusieurs villes sont acquises par la force :  Bolzano, Civitavecchia, Trente notamment. A Naples, le 24 octobre, le Duce prononce devant 40.000 chemises noires un discours pendant lequel il proclame : "Ou ils nous  donnent le gouvernement, ou nous le prenons en allant à Rome !". Et le 27 octobre, donc, quelque 26.000 partisans de Mussolini marchent vers la capitale.

Pourquoi ne les arrête-t-on pas ?

Il ne s’agit pas d’une attaque de la ville. C’est une démonstration de force, une manière de faire pression – efficace du reste : le roi demande aux fascistes de former le nouveau gouvernement. Et le 30 octobre, Mussolini arrive à Rome en Wagon-lit : lui, n’a pas cru bon de marcher ! C’est un coup d’État en douceur, si vous voulez. Mussolini va bientôt transfigurer l’Italie et instaurer la dictature fasciste.


On retrouve Franck Ferrand à 14 heures, sur Europe1.

Pour une heure entière consacrée à l’impératrice Marie-Thérèse.