23 février 1766 : La Lorraine devient française

  • A
  • A
Aujourd'hui dans l'histoire est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Franck Ferrand nous fait revivre l'histoire à travers les évènements qui ont marqué la date du jour.

Alors dîtes-nous à quel 23 février vous a déposé votre machine à remonter le temps ?

Le 23 février 1766, le jour où la Lorraine est devenue française.

A la suite d’une victoire militaire ?

Plus pacifiquement que cela : par une sorte d’héritage. Figurez-vous qu’en 1735, le cardinal de Fleury, principal ministre de Louis XV, a proposé à son jeune souverain une solution à la question lorraine - en effet, il était question que le duché lorrain tombe entre les mains du Saint-Empire, ennemi de la France : chose inenvisageable. "Alors, suggère le cardinal, pourquoi ne pas échanger la Lorraine contre la Toscane, et confier le duché de Lorraine en viager au beau-père de Votre Majesté". Vous savez en effet que Louis XV a épousé la fille d’un roi déchu de Pologne, Stanislas Leszczynski. Banco : en vertu d’un accord diplomatique connu sous le nom de "préliminaires de Vienne", Stanislas devient donc duc de Lorraine en 1737 ; il le restera près de 30 ans.

Jusqu’à sa mort…

En 1766, le vieux Stanislas est âgé de 88 ans. Vous connaissez peut-être sa triste fin. Un peu sénile, il se penche vers sa cheminée pour en ranimer les flammes ; le feu prend dans un pan de sa robe de chambre qui se transforme vite en torche. le pauvre homme mourra brûlé vif.

Et donc la Lorraine est devenue française…

Le 23 février 1766, donc. Pour tout vous dire, il y avait belle lurette que, dans l’ombre de Stanislas, la couronne de France avait installé à Nancy un chancelier qui administrait le duché à sa guise, et un gouverneur militaire. A compter de 1766, l’histoire de la Lorraine se confond donc avec celle de la France. Sauf de 1871 à 1919, où une partie de son territoire a été annexé par l’Allemagne. Mais c’est une autre histoire…