1er mars 1815, Napoléon débarque à Golfe-Juan

  • A
  • A
Aujourd'hui dans l'histoire est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Franck Ferrand nous fait revivre l'histoire à travers les évènements qui ont marqué la date du jour.

Nous sommes le 1er mars 1815,

Le jour du débarquement de Napoléon à Golfe Juan. Nous avions d’ailleurs fêté l’année dernière le bicentenaire de cet événement en direct de Golfe-Juan.

Il arrive d’où à ce moment-là ? De l’île d’Elbe ?

C’est ça. Il y était assigné à résidence et étroitement surveillé par les Anglais. Mais c’est terminé, l’empereur a décidé de reprendre sa liberté… Et éventuellement le pouvoir. Il a donc fui l’île d’Elbe le 26 février à bord d’un brick baptisé l’Inconstant. Il a réussi à éviter soigneusement les navires anglais et le voilà qui débarque donc avec un petit millier d’hommes sur la plage ce 1er mars 1815.

En plein jour ?

En plein jour ! Au vu et au su de tous. Il ne se cache plus. Maintenant, il entame ce qu’on a appelé "le vol de l’aigle" qui vole de clocher en clocher vers Paris ! Le 2 mars, Napoléon et ses hommes ont déjà parcouru plus de 60 kms. Le lendemain, ils sont à Castellane, puis le 4 à Digne-les-Bains. Le 6, les choses se gâtent un peu à Laffrey, au sud de Grenoble. La troupe du commandant Lessart attend de pied ferme Napoléon pour l’arrêter.

Mais les soldats vont se rallier à lui,

Exactement ! et les effectifs vont grossir encore au fur et à mesure. Le 20 mars, Napoléon est à Paris et reprend le pouvoir. Oh ça ne durera pas longtemps ; l’épisode entrera dans l’Histoire sous le nom des Cent-Jours. Après la défaite de Waterloo le 18 juin 1815, il abdique le 22 juin et cette fois il est envoyé beaucoup plus loin, sur l’île de Sainte-Hélène. Mais c’est une autre histoire…

Et l’histoire, on la retrouve à 14 heures, sur Europe1.

Nous serons en direct du Salon de l’Agriculture pour évoquer un siècle et demi d’agriculture en France !