1er avril : d'où vient cette tradition ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Un jour dans l'Histoire est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Franck Ferrand nous fait revivre l'histoire à travers les évènements qui ont marqué la date du jour.

Nous sommes le 1er avril,

Il n’est pas très frais, en tout cas, puisque cette tradition remonte au XVIe siècle. En 1567, sous le règne de Charles IX, le calendrier est modifié. A partir de cette date, l’année commence le 1er janvier. Mais jusque-là, elle commençait avec le printemps, entre le 1er mars et le 1er avril ! La date a changé, mais l’habitude des étrennes s’est maintenue et l’on a continué à s’offrir des cadeaux,  ou des pseudo-cadeaux,  sous la forme de poissons ou de faux poissons.

Mais pourquoi des poissons ?

Aucune idée ! Navré de vous décevoir, mais on ne sait pas exactement d’où vient cette tradition des poissons. Ou plutôt, il existe plusieurs hypothèses. Il s’agit peut-être d’une référence au premier symbole des Chrétiens. C’était un code entre eux pour dire Jésus pendant les persécutions. C’est peut-être aussi tout simplement parce qu’on sort juste de la période qui correspond au signe du poisson. Ou encore parce que le 1er avril annonce la fin du Carême. Ou peut-être est-ce par provocation : avril est la période du frai, la reproduction des poissons, et la pêche est interdite. A vous de choisir !

Mais pourquoi fait-on des blagues ou des canulars ?

C’est, là encore, une tradition française, mais qui date plutôt du XVII-XVIIIème siècle, c’est la suite logique des faux-poissons… La tradition s’est propagée d’ailleurs ensuite, pour donner, par exemple, l’ "April fool’s day" en Angleterre ou l’Aprilscherz en Allemagne. En Espagne, les blagues se font plutôt en décembre, le jour des Innocents. Le 1er avril, au Mexique, on devient cleptomanes pour ses amis ; et il existe même une version indienne, fêtée le 31 mars : cela s’appelle la fête d’Holi. Mais c’est une autre histoire…

Et l’histoire, on la retrouve  à 14 heures, sur Europe1. 

Fin de notre semaine Marie-Antoinette avec un portrait de l’ami de cœur de la reine : M. de Fersen