19 juin 1953 : L’exécution de Julius et Ethel Rosenberg

  • A
  • A
Aujourd'hui dans l'histoire est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Franck Ferrand nous fait revivre l'histoire à travers les évènements qui ont marqué la date du jour.

Nous sommes le 19 juin 2017, mais en quel 19 juin partons-nous ?

Le 19 juin 1953. Le jour de l’exécution du couple Rosenberg, Julius et Ethel, aux États-Unis, condamnés pour trahison.

"Pour trahison" à l’encontre des États-Unis, c’est bien ça ?

Exactement. Pour avoir livré aux Soviétiques des secrets sur la bombe atomique. Le frère d’Ethel, David Greenglass, travaillait pour l’armée américaine. Il a eu accès à des documents confidentiels et les aurait confiés à son beau-frère, Julius Rosenberg, membre du Parti communiste américain, pour qu’il les transmette au régime de Staline. David Greenglass a été découvert, arrêté et interrogé. Et en échange d’une indulgence, il a tout mis sur le dos des Rosenberg. Et le 29 mars 1951, ce sont eux qui ont été condamnés à mort.

Ils clament leur innocence ?

Et comment ! D’ailleurs, une grande campagne de défense des Rosenberg est lancée. Elle prend même un tournant mondial. Nombreux sont ceux qui réclament une grâce pour les Rosenberg, qu’ils soient coupables ou non. Jean-Paul Sartre, mais aussi François Mauriac ou le pape Pie XII en personne demandent que la sentence ne soit pas exécutée.

Mais rien n’y fera…

Non ! Ce 19 juin 53, les Rosenberg meurent sur la chaise électrique, clamant toujours leur innocence. La polémique a longtemps alimenté les discussions. Mais dans les années 1990, l’ouverture des archives soviétiques a permis de conclure à la culpabilité des Rosenberg ! Que le châtiment soit ou non adapté, c’est une question qui ne relève pas de l’analyse historique. En tout cas, à la même période, commence le maccarthysme, la traque paranoïaque des communistes.