18 février 2002, premier numéro du quotidien gratuit Metro

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Aujourd'hui dans l'histoire est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Franck Ferrand nous fait revivre l'histoire à travers les évènements qui ont marqué la date du jour.

Nous sommes le 18 février 2002,

Le jour de la première parution en France d’un journal gratuit, Metro. En France, c’est une première et, rappelez-vous, le lancement de ce "gratuit" ne s’est pas fait sans heurt.

C’était à Marseille et Paris ?

Oui. Dont les rues ont bientôt été jonchées de papiers. 200.000 exemplaires avaient été imprimés au Luxembourg, et transportés par camion. Mais le syndicat CGT du livre ne comptait pas laisser diffuser un journal qui menaçait, selon lui, le métier des ouvriers du livre et les kiosquiers. Certains colporteurs de ces journaux gratuits, dans le métro et dans la rue, sont même molestés.

Ils n’étaient pas les seuls à s’inquiéter

Non. Les journaux traditionnels, payants, déjà bousculés par Internet, s’angoissent eux aussi. Le Monde, dans un édito, fustige ces "pseudo-journaux pour vrai-faux journalistes". Les journaux payants attaquent cette presse "fast food", qui pratique une sorte de dumping. Bref : levée de bouclier générale.

Mais ça ne va pas freiner la presse gratuite, bien au contraire

Oh non. 20 minutes arrive quelques semaines plus tard,  d’autres suivront. Il faut se souvenir que nous, nous les découvrons à cette époque-là, mais ils existent, et survivent, depuis plusieurs années déjà en Suède, en Suisse ou au Canada entre autres. Metro, par exemple, a été édité en 16 langues ! Aujourd’hui, Metro n’existe plus en France dans version papier. Il est relégué au virtuel et s’appelle Metronews. On appelle ça un "pure player", il ne dispose pas de son équivalent physique. Mais enfin ça, c’est une autre histoire…

Et l’histoire, on la retrouve à 14 heures, sur Europe1.

Nous allons rêver devant les couleurs merveilleuses de la Tenture de l’Apocalypse.