18 avril 1934, lancement de la Traction avant de Citroën

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Un jour dans l'Histoire est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Franck Ferrand nous fait revivre l'histoire à travers les évènements qui ont marqué la date du jour.

Nous sommes le 18 avril 1934,

Le jour du lancement de l’une des plus célèbres Citroën, la Traction Avant - un surnom, en vérité, qui insiste sur sa particularité : ce sont les roues avant qui sont motrices, contrairement à la plupart des voitures. Mais le nom officiel à l’époque, c’est la "7", comme 7 CV, en raison de sa puissance fiscale. Il n’empêche que cette voiture est une petite révolution.

Qu’a-t-elle de particulier pour l’époque ?

Outre le fait d’être tirée par ses roues avant, elle est aérodynamique, c’est nouveau. Sa structure est faite d’un seul tenant, c’est une coque d’acier. Elle est équipée de freins hydrauliques et est aussi plus rapide et consomme moins que ses concurrentes. Elle atteint les 100 km/h sans problèmes et bénéficie d’une tenue de route impeccable. Bref, en 1934, elle apparaît comme une voiture extrêmement moderne !

C’est pour ça qu’elle a marqué l’histoire ?

Oui. Mais pas seulement. Elle est la voiture la plus répandue pendant l’Occupation, au point qu’on l’associe à la période ; elle est tour à tour le véhicule emblématique de la Gestapo, puis de la Résistance en fin de période. Mais c’est aussi celle des gangsters ! Juste après la guerre. Rappelez-vous du célèbre gang des "Tractions avant". Et de son chef charismatique, Pierrot le fou. Vous allez me dire que ce n’est pas une très bonne image de marque, c’est à voir ; après tout, si les bandits l’utilisent, c’est qu’elle peut convenir aux situations d’urgence. Donc rapide et fiable ! Sa production s’achèvera en 1957, après 760.000 exemplaires vendus ! Mais entre-temps, la DS est arrivée sur le marché (en 55). Plus profilée, plus moderne, elle supplantera la Traction sans aucun mal. C’est une autre voiture mythique de Citroën. Mais c’est aussi une autre histoire…

Et l’histoire, on la retrouve à 14 heures, sur Europe1. 

Nous parlerons plutôt d’Aston Matin, puisque notre sujet, c’est James Bond.