13 septembre 1993 : les Accords d’Oslo

  • A
  • A
Un jour dans l'Histoire est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Franck Ferrand nous fait revivre l'histoire à travers les évènements qui ont marqué la date du jour.

Nous retrouvons Franck Ferrand, "aujourd’hui dans l’Histoire". Bonjour, Franck.

Bonjour, Raphaëlle.

Quel 13 septembre avez-vous choisi de nous rappeler ?

Le 13 septembre 1993 – il y a vingt-quatre ans aujourd’hui – jour de ce que l’on appelle les "accords d’Oslo". A Washington, sous le parrainage d’un certain Bill Clinton, président des Etats-Unis, deux ennemis réputés irréconciliables signent un accord de principe : Yitzhak Rabin, Premier ministre israélien, et Yasser Arafat, président du comité exécutif de l'OLP, se donnent alors cinq ans pour progresser vers la paix au Moyen-Orient – cette paix que tout le monde attendait, ou déclarait attendre, sans en avoir donné jusqu’alors de signe tangible.

Vous parlez des "accords d’Oslo", et nous dites que le document a été signé à Washington

En effet, c’est le paradoxe d’un processus contrôlé de bout en bout par les Américains. Mais le fait est que les rencontres secrètes qui ont permis d’aboutir à cet accord ont été menées en Norvège, à Oslo, parallèlement à des pourparlers officiels qui, eux, se tenaient en Espagne, à Madrid.

Ce qu’il faut retenir du processus d’Oslo – complété du reste, en 1994, par l’accord de Jéricho-Gaza – c’est la naissance de l’Autorité nationale palestinienne ; après cela, des questions conflictuelles, notamment celles du statut de Jérusalem et des réfugiés palestiniens, un durcissement de part et d’autre, l’assassinat de Rabin en 95 par un extrémiste israélien et puis, bien sûr, le déclenchement, en 2000, de la Seconde intifada, tout cela sonnera le glas des espoirs de 1991

Franck, on vous retrouve tout à l’heure à 14 heures, sur Europe1

Pour une heure entière consacrée au terrible Fouché !