S'aimer soi-même pour mieux se laisser aimer

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Antidote est une chronique de l'émission La vie devant soi
Partagez sur :

Pour vivre une relation amoureuse consciente, il y a certaines questions à se poser, nous explique Anne Cazaubon. Et comme toujours en développement personnel, la réponse se trouve en nous.

Anne, on attend chaque vendredi avec impatience parce qu’avec vous, je sens qu’on va s’aimer aujourd’hui…

On fait tout pour ! C’est un peu le but de ce magnifique jeu de la vie, auquel nous invite le développement personnel ! Un jeu qui n’est pas sans "traversée" de tempêtes intérieures, de sentiments ambivalents qui s’affrontent en nous en nous laissant parfois sur le carreau, et ce tout particulièrement en amour. Avec le temps, dans nos vies, chacun, nous allons nourrir plusieurs types de relations : des relations amicales, d’autres familiales, professionnelles, amoureuses…Certaines seront romantiques, et d’autres seront platoniques. Même si ça n’est pas la nature de ces relations qui va définir à l’avance la longueur de cette relation, sa valeur et la qualité de cette relation. On peut avoir des relations exécrables en famille mais de très bons amis à l’extérieur. Alors oui, on fait tout pour vivre pleinement, en conscience, une belle relation amoureuse.

Pourquoi ? Mais tout simplement parce qu’on le vaut bien. Et je ne parle pas ici de méritocratie. Ça veut dire qu’à ce petit jeu-là, chacun, tous autant que nous sommes, nous méritons une belle relation amoureuse, soutenante, solide…Oui, même lui. Oui, oui elle aussi. Et évidemment, cette belle relation que l’on mérite tous, on ne la doit pas à la taille de notre portefeuille, ni celle du diamant qui figure à notre annulaire gauche, encore moins à la puissance du moteur de notre moto, ni même au fait qu’on ait vécu des relations douloureuses au préalable. Non ! Si on mérite une belle relation, c’est pour une seule et bonne raison !

Parce qu’en développement personnel, la vraie valeur d’une relation, elle se mesure à un seul et unique critère : la manière dont vous traite l’autre. Et donc la manière dont vous vous laissez traiter par l’autre, ce à quoi vous dites oui, ce que vous laissez faire. L’une des bonnes questions à se poser, c’est : "Comment est-ce que je me sens en sa présence ?" Et derrière cette question-là, il y en a tout un tas d’autres, en embuscade.. Est-ce qu’en sa présence, je me sens rabaissé, peu considéré, ou au contraire, est-ce que je me sens en pleine expansion. Et alors si c’est en pleine expansion de conscience, là, c’est le Graal ! Est-ce qu’à son contact, je deviens une meilleure personne, est-ce qu’il ou elle m’aide à livrer au monde, à offrir aux autres une "meilleure version de moi-même" ? Est-ce qu’il ou elle me tire vers le haut ? Est-ce qu’il ou elle me voit tel que je suis, et pas "comme il ou elle aimerait que je sois" ? Avec plus d’initiative, moins de kilos, plus de cheveux, moins de défauts, plus de culture générale, moins de sérieux, plus d’humour…

Mais au fond, comment on fait pour vivre une belle relation amoureuse consciente ?

La clé, nous dit le développement personnel, elle n’est pas dans les qualités du partenaire. Encore une fois, pas besoin d’aller chercher la responsabilité à l’extérieur. Il est trop comme si, elle n’est pas assez comme ça… Non, la réponse, elle est toujours à l’intérieur, dans la manière dont je m’aime. Et je ne parle pas d’egotrip, ni de selfie en bikini sur une plage posté toutes les deux heures. Quoique, pas sûr qu’il y ait beaucoup d’amour conscient dans un selfie, pour aller chercher validation sur les réseaux sociaux justement. Bref, oui, comment je m’aime me dira comment je peux t’aimer !