Le "toucher physique", le secret des couples qui durent

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Antidote est une chronique de l'émission La vie devant soi
Partagez sur :

Cette semaine de l'amour se clôture avec le cinquième langage de l'amour : le toucher physique. Pour certains, il est le principal langage émotionnel.

Aujourd'hui, je sens que ça va vous plaire parce qu'on rentre dans le dur (si j'ose dire) ! Depuis lundi, nous passons en revue les cinq langages de l’amour, pour vous aider à identifier celui que vous parlez au sein de votre couple. Mais aussi celui que parle votre partenaire. Oui, parce que parfois, la communication à deux quand on est amoureux a de faux airs de mon voyage de classe en 5ème, en Allemagne, en forêt noire, dans la Familie Schöne. Magnifique semaine lors de laquelle j’ai grandement progressé, en anglais ! Véridique ! Heureusement, Gary Chapman, l’auteur d’un petit livre inspirant "Les 5 langages de l’amour", nous révèle le secret des couples qui durent. Oui, au lit mais aussi dans la vie ! Alors après les paroles valorisantes, les moments de qualité, les cadeaux, les services rendus, voici donc le cinquième et dernier langage de l’amour : le toucher physique.

Oui, pour certains (ou certaines), le toucher physique est le principal langage émotionnel. Et ils se reconnaîtront peut-être. C’est vrai que c’est un moyen puissant pour communiquer et que sans lui, les personnes qui communiquent par le toucher se sentent mal-aimées. Quand leur réservoir d’amour est rempli, là au moins, ils se sentent en sécurité dans l’amour de leur conjoint. Alors oui, quand je vous parle de "toucher physique", je vous parle de se tenir par la main, de s’embrasser, de s’étreindre, de faire l’amour…

Le toucher physique peut faire ou défaire une relation

Oui, la p'tite bête qui monte, qui monte, tout ça, tout ça… On sait très bien où cela nous mène. Et parce que je vous parle de développement personnel et que j’aspire à vous emmener vers l’étape d’après, après celle de "on est des animaux de toute façon", je voudrais vous parler de toucher l’amoureux ou la bien-aimée, en conscience. Parce que le toucher physique peut faire ou défaire une relation. Il peut communiquer de la haine ou de l’amour. Alors je vous invite par exemple, quand votre conjoint arrive à la maison, à aller l’accueillir et à le serrer fort dans vos bras. Egalement, lorsque vous allez faire les courses, je vous invite à prendre la main de votre conjoint. Oui, vous ne rêvez pas. Je suis effectivement en train de vous proposer une petite promenade romantique dans les allées du supermarché. Ceci dit, je sais pas pour vous, mais on se fait tellement suer avec un caddie, autant transformer cela en une scène de danse de la séduction, façon comédie musicale au rayon primeur ou surgelés !

De retour à la maison, vous pouvez aussi initier l’activité sexuelle en offrant à votre conjoint un massage des pieds, qui ne demandent que ça eux, après une longue journée enfermés dans des bottines ou juchés sur des talons de 12. Enfin, là où le toucher devient essentiel, presque guérisseur, c'est en cas de crise de couple ou d’épreuves de la vie à traverser (décès des parents, maladie, déception professionnelle…) Le genre de peau de banane que vous envoie la vie. Si le principal langage de l’amour de votre bien-aimé est le toucher physique, alors rien n’est plus important pour lui dans ces moments-là que vous le ou la preniez dans vos bras quand il ou elle pleure. Vos mots n’auront peut-être pas d’impact, mais vos gestes indiqueront que vous vous sentez concerné. Même une fois la crise passée, on se rappellera de vos tendres attentions.