Et si on arrêtait de dire "je suis au bout de ma vie ?"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Antidote est une chronique de l'émission La vie devant soi
Partagez sur :

"Je suis au bout de ma vie" : Anne Cazaubon s'attarde sur cette expression de plus en plus employée et qui ne nous aide pas à avancer...

Alors Anne, avec vous aujourd’hui, on va tendre l’oreille à ce que l’on dit

Vous le savez, dans cet antidote radiophonique, je vous invite à mettre un peu plus de conscience sur la manière dont on parle des autres et de nous, parce qu’au fond, c’est la même chose. Alors je tends l’oreille, partout, dans les transports, au bureau, dans la rue. Et même si je suis d’un éternel optimisme, que je me dis que le meilleur est à venir, parce que le pire, on l’a déjà connu, que je reste accroché à l’idée qu’on n’est jamais à l’abri d’une bonne surprise et d’une belle rencontre, sauf qu’en tendant bien l’oreille, c’est pas joli, joli... Oui, parce que vraiment, toute la sainte journée, on répète à qui veut bien l’entendre, que la fin est proche…

7h45 : "Si je suis en retard à cette réunion, je vais me faire lyncher par mon boss"

9h32 : Bon, d’accord, je me sacrifie, c’est moi qui ferais le power point !

10h14 : Ça va vous ? Parce que nous, franchement, on est à 2 doigts de s’ouvrir les veines…

11h32 : Fermez la fenêtre, on va choper la mort !

12h51 : Ça me tue qu’elle ait eu son augmentation et pas moi !

14h28 : J’ai envie d’y retourner comme de me pendre !

15h34 : Je vais me faire trucider si on n’atteint pas nos objectifs du semestre

16h12 : Je sais pas ce que j’ai, je me sens abattue

17h54 : Faut que j’y aille parce que là, je suis en train de décéder !

19h02 : J’en peux plus de me faire cartonner la gueule par mes enfants !

20h14: Oh la tête de zombie ! Franchement on dirait des morts-vivants !

21h09 : Ça me flingue de ne plus avoir plus de temps pour aller faire du sport

22h32 : Je te jure, j’suis au bout de ma vie ! Avec une variante pour le jeune (ou le presque jeune en Stan Smith) "Chui au bout de ma life", revendiquant ainsi sa filiation avec Jean-Claude Van Damme

"Je suis au bout de ma vie", c’est vrai qu’on l’entend souvent et qu’on se dit des horreurs toute la journée !

Oui, à s’écouter parler, on aurait déjà choisi notre épitaphe, la couleur du marbre, et l’option "ni fleurs ni couronne" ! Oui, parfois, je vous jure, on mériterait des oscars. Parce que toute la journée, on s’est planté, quelques couteaux dans le dos tout seul, on s’est tiré quelques balles dans le pied, comme ça, sans même y faire attention, juste avec des projectiles en forme de mots. Mais le plus fort, c’est qu’on est pétri de contradictions, bourré de paradoxes et pour certains, complètement hypocondriaques !

Parce que je vous connais, vous aussi, vous êtes là, la nuit, entre 2 et 3h du matin, allongée sur votre lit, les bras en étoile, les yeux rivés au plafond avec pour seul compagnon d’insomnie Tom York, le chanteur de Radiohead. Lui, son génie dépressif et quelques cargaisons d’angoisses de mort ! "A quoi je sers ? Qu’y a-t-il après la vie ? Quelle trace vais-je laisser de mon passage sur cette terre ? C’est bizarre cette douleur que j’ai là ? Quel est le sens de mon existence ? Pourquoi cette auréole causée par le dégât des eaux d’il y a deux ans n’est toujours pas partie ?".