Il faut 21 jours pour s’aimer mieux en se regardant dans le miroir

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Antidote est une chronique de l'émission La vie devant soi
Partagez sur :

Anne Cazaubon s'impose une règle efficace pour prendre du recul sur tous ses petits tracas du quotidien.  

Anne Cazaubon s'intéresse jeudi au travail d’une grande dame…

Je suis un peu triste, parce que l’une des grandes figures du Développement Personnel aux États-Unis s’est éteinte hier… Aux Etats-Unis, le développement personnel est désormais partout : dans les librairies comme dans l’entreprise ou la famille. Bref, ils vivent, mangent, dorment, lisent, grandissent avec le "Self-Care" prendre "soin de soi-même", le développement personnel donc… même si ça ne les a pas empêché d’élire Donald Trump à la Maison Blanche… Comme quoi, on a toujours besoin d’évoluer.

Depuis mercredi donc, Louise Hay, 90 ans, n’est plus… C’était l’une des pionnières de cette révolution personnelle, connue notamment pour son livre "Vous pouvez guérir votre vie" vendu à plus de 50 millions d’exemplaires. Elle était régulièrement l’invitée des plus grands talk-shows chez Oprah Winfrey, ou Ellen Degeneres mais surtout elle incarnait l’une des voix de la pensée créatrice.

Alors, justement, comment ça marche la pensée créatrice ?

Et bien, selon Louise Hay, votre vie se créée avec la pensée que vous avez dans l'instant. Oui, selon elle, c’est donc vous qui créez votre vie. On en reparlera allègrement tout au long de cette année, car c’est l’un des fondements du développement personnel. "On est tous acteurs et actrices de notre vie et le mieux, c’est que l’on décide du scénario"

Pour aujourd’hui, on peut commencer par de petites choses toutes simples comme la manière de se regarder dans le miroir pour travailler l’estime de soi. Parce que je ne sais pas de votre côté, mais généralement, plutôt que de se concentrer sur ce qui tient la route dans notre corps, sur ce qui est toujours en place, on s’attarde plutôt sur l’étendue du chantier et du gros-œuvre qu’il reste à faire et tous les jours de retard qu’on pris les ouvriers de ce que l’on croit être la beauté…

23 fois par jour dans la glace

J’me sens pas belle, c’est ce que l’on se dit, quand on s’examine sous toutes les coutures ! En moyenne, nous les femmes, nous passons 16 fois devant le miroir par jour, pour vérifier notre coiffure, notre maquillage, nos yeux de panda... Les hommes, eux, sont un peu plus nombrilistes…ils aiment se regarder, tout simplement…et se regardent 23 fois par jour dans la glace (pardon, ça c’est pour les gens de plus de 30 ans…le jeune, lui, « se check dans le portable en mode caméra selfie » 23 fois par jour donc)

Mais attention, avec Louise Hay, et en développement personnel, on n'est pas dans la vanité du selfie, ou le culte du corps. Non, on est plutôt dans l’acceptation de soi et de ce corps tel qu’il est, avec ce petit pneu qui a décidé de s’installer, ces vergetures qui sont les traces d’une grossesse, ces poches sous les yeux, signe de dur labeur. Selon elle, il faut 21 jours, pour s’aimer mieux en se regardant dans le miroir. 21 jours, vous savez, c’est la période nécessaire à ancrer une habitude dans votre vie. 21 jours pendant lesquels, vous allez inscrire dans vos rituels, une jolie phrase que vous allez vous lancer à chaque fois que vous verrez votre reflet dans le miroir.

"C’est toi, la plus belle du monde….", comme dirait Luis Mariano par exemple. Ça peut aussi être : "Je suis une femme, désirée, désirante et désirable !" Ou encore "Je suis un bel homme d’action, accompli et bien dans mon masculin". Et vous, qu’est-ce que vous vous dîtes, quand vous vous rencontrez dans la glace ?