En couple, faites-vous des cadeaux !

  • A
  • A
Antidote est une chronique de l'émission La vie devant soi
Partagez sur :

En cette semaine de Saint-Valentin, Anne Cazaubon s’intéresse au couple et aux cinq langages de l'amour. Le troisième : les cadeaux.

Depuis le début de la semaine, il est question de la petite bible de la communication amoureuse dans le couple, de ce livre qui fait oublier les cheveux dans la baignoire et la lunette des toilettes éternellement relevée : le best-seller de Gary Chapman Au cœur des 5 langages de l’amour, avec ce sous-titre qui parlera au plus grand nombre "Le secret des couples qui durent".

Penser à son conjoint. On a donc appris que le premier des langages de l’amour était "les paroles valorisantes" à échanger dans le couple. On a vu mardi que l'on avait tout intérêt à passer un maximum de "temps de qualité à deux". Mercredi, donc, place au troisième langage de l’amour : les cadeaux. Il ne s'agit pas de rivières de diamant. Non, "un cadeau", nous dit Gary Chapman, c’est quelque chose que vous pouvez tenir dans votre main et dont vous pouvez dire : "Regarde, il a pensé à moi" ou "elle s’est souvenue de moi". Parce que pour faire un cadeau, vous devez forcément penser à votre conjoint et que le cadeau lui-même n’est que le symbole de cette pensée.

Le prix n'a aucune importance. Dans tout cela, bien sûr, le prix n’a aucune importance ! Ce qui compte, c’est que vous ayez pensé à lui ou à elle. Entendons-nous bien, encore une fois, il ne s'agit pas de "cadeau de la st valentin" mais de cadeaux tout au long de l’année, pour tout, pour rien, pour le délire, le clin d’œil ou des occasions particulières.

C’est vrai qu’à ce petit jeu-là, il n'est pas rare de se retrouver avec un sous-bock en liège rapporté d’un déplacement à Munich ou d’un porte-clefs KawaÏ du Japon qui clignote, comme un clin d’œil, comme une blague complice entre vous, mais c’est plutôt bon signe ! Et surtout, n’oubliez pas de remercier votre partenaire, c’est important.

Donner du temps. Enfin, il y a le cadeau immatériel. Le " don de soi", c’est-à-dire "donner du temps", se montrer présent aux côtés du partenaire dans les moments difficiles (enterrement de proches, maladie) ou dans les célébrations (contrat signé, un succès à fêter..) Si la présence physique de votre conjoint est importante pour vous, surtout, n’hésitez surtout pas à lui en parler, à formuler que votre langage de l’amour, c’est de l’avoir à vos côtés et que vous avez besoin de lui pour ces occasion particulières.