Comment se libérer d'un trauma ?

  • A
  • A
Antidote est une chronique de l'émission La vie devant soi
Partagez sur :

Dans son livre "Un Merveilleux Malheur", Boris Cyrulnik donne les outils pour se libérer d'un trauma.

On découvre un livre incontournable de développement personnel…

Un Merveilleux Malheur de Boris Cyrulnik, un essai publié en 1999 vendu à 425.000 exemplaires et qui fera date, puisque l'intérêt de la démarche du neuropsychiatre consiste justement à ne pas se focaliser sur le trauma, (ou la source de trauma), mais plutôt à déplacer le curseur et à s’attacher à comprendre les mécanismes qui permettent de s'en libérer. Boris Cyrulnik s’est donc intéressé au résilient lui-même, "celui qui dit oui à la vie, là où la vie lui a dit non !" et à tous ceux qui ont vécu l’horreur et qui sont "retombés sur leurs pattes" Et l’horreur, il sait bien ce que c’est puisqu’après une enfance fracassée par la guerre et la déportation de ses parents, après avoir échappé au transfert pour Drancy, il fut ballotté tout au long de sa jeunesse, d’institutions en familles d’accueil.

Comment est-ce que ce livre peut nous aider à trouver des ressources en nous pour rebondir ?

D’abord, Un Merveilleux Malheur n’est pas du tout un manuel, type "guide pratique de la résilience", "comment faire pour rebondir après un drame"… Non, on est là dans un essai, riche en recherches (mais tout à fait accessible) où le neuropsychiatre partage les histoires de ses patients (de manière anonyme bien sûr) mais aussi les itinéraires d'éclopés de l'enfance, comme celui d’une jeune esclave soumise à la tyrannie de ses maîtres, ou encore ceux des enfants du Mozambique témoins du massacre de leurs proches. 

Boris Cyrulnik prend le problème à l’envers et essaye de comprendre pourquoi certains s’en sortent contre vent et marées, ce qui lui permettra ensuite de mieux comprendre ceux qui souffrent. Et il va explorer ainsi les champs de la biologie, de la sociologie, de la psychologie, même si aucune de ses disciplines ne possède à elle seule la réponse. Comme toujours, la vérité est complexe ! Parmi les moyens, les outils qui permettent de se libérer, il y a notamment l’écriture, qui, pour beaucoup, est un formidable outil de résilience. Raconter son malheur, mais aussi l'humour et l'altruisme sont autant de réponses libératrices et constructives aux fracas de l'existence.

L’ouvrage que vous nous recommandez s’appelle donc Un Merveilleux Malheur, paru chez Odile Jacob.

C’est le premier ouvrage d'une trilogie consacrée à ces "survivants que notre culture considère comme suspects". Et je précise également que le nouveau livre de Boris Cyrulnik vient de paraître, toujours aux éditions Odile Jacob et qu’il s’intitule Psychothérapie de Dieu.