Comment passer de vrais moments de qualité à deux ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Antidote est une chronique de l'émission La vie devant soi
Partagez sur :

En cette semaine de Saint-Valentin, Anne Cazaubon parle du couple, à travers les cinq langages de l'amour. Et le deuxième d'entre eux, ce sont les moments de qualité.

Toute la semaine vous le savez, nous découvrons ensemble les cinq langages de l’amour, livre incontournable de développement personnel, petite bible pratique et facile de la communication bienveillante au sein du couple que l’on doit à Gary Chapman. C’est un petit cadeau idéal, au prix de 7 euros (publié aux éditions Leduc) et qui peut faire bien plus grand pour votre duo qu’un petit cadeau de Saint-Valentin. Alors hier, pour ceux qui ont loupé l’épisode précédent, on a vu que "dire des paroles valorisantes" était important dans le couple, que c’était une autre manière de dire "je t’aime", de soutenir l’autre par des compliments sur ce qu’il fait de bien, sur ce qu’il est profondément. Aujourd’hui donc, place au deuxième langage de l’amour, les moments de qualité !

L'entente charnelle, bien sûr, c'est chouette quand c'est un moment de qualité, quand on le vit en conscience, dans le respect de l'autre et de soi. Pour le reste, il est peut-être temps de redéfinir les contours de "ces moments de qualité". Est-ce qu’on parle d’un "marathon Game of Thrones" en pyjama tout un week-end à côté de votre conjoint ? Ou est-ce qu’on parle de moments avec ? C’est vrai, c’est différent. "Vivre à côté" et "vivre avec". Gary Chapman lui, nous rappelle que lorsque l’on consacre son attention à son conjoint pendant 20 minutes et que notre conjoint fait la même chose pour nous, eh bien tout simplement, nous nous donnons 20 minutes de vie. Ce n’est pas rien. C’est même beau. Alors on y va ! Je vous propose de l’initier ce "dialogue de qualité".

Être attentif aux émotions de son conjoint

On a dit "dialogue de qualité" ! A toutes fins utiles, pour Gary Chapman : "Un dialogue de qualité, c’est un dialogue bienveillant au travers duquel deux individus partagent leurs expériences, leurs pensées, leurs sentiments et leurs désirs dans un contexte chaleureux et ininterrompu." Et pour entrer pleinement en contact avec l’autre, pour ouvrir la voie du cœur, Gary Chapman nous conseille de maintenir le contact visuel. Oui, ne faites rien d’autres quand vous écoutez votre conjoint et par pitié, lâchez ce maudit smartphone ! Quand vous êtes face à lui, ou elle, pleinement à ce que vous faites, à ce que vous dit votre partenaire, vous allez enfin pouvoir être attentif à ses émotions et observer son langage du corps en vous interdisant de l’interrompre. Vous êtes enfin relié, par les yeux, par les émotions, par la parole. Alors vous n’allez quand même pas tout gâcher !

Enfin, je vous entends d’ici me dire : "Et donc, les 'moments de qualité', ce ne sont que des discussions avec l’être aimé ?" Bien sûr que non. Si le langage de l’amour de votre conjoint correspond aux "moments de qualité", si c’est ainsi, en passant de bons moments ensemble, qu’il comprend que vous l’aimez, alors allez-y, réservez-lui du temps. Vous pouvez commencer par demander à votre conjoint une liste de cinq activités qu’il souhaiterait faire avec vous. Il y a la marche bien sûr, on en parlait. Cela peut aussi être une promenade en forêt, ou ensemble dans le quartier où l’un d’entre vous a grandi, une magnifique occasion de poser des questions à votre conjoint à propos de son enfance. Enfin, on est souvent très fort pour caler des déjeuners professionnels dans tous les sens, ou avaler un sandwich sur un banc en deux minutes ou devant un ordinateur. Le soir, on le sait, c’est la course, les enfants, le bain, les devoirs, les obligations… Et si on essayait pour une fois d’organiser un déjeuner avec notre bien-aimé ? Il ou elle, est au moins aussi important (si ce n’est plus) qu’un déjeuner de réseau, ou que cette cantine avec les collègues…