Comment insuffler plus de conscience dans son couple ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Antidote est une chronique de l'émission La vie devant soi
Partagez sur :

Le vendredi, Anne Cazaubon s'intéresse au couple. Aujourd'hui, elle rappelle quelques bases de la vie à deux.

Vous vous voyez faire depuis quelques temps, vous comptez les buts chez l’un ou l’autre, les points en moins et tenez secrètement un petit tableau Excel qui vous permet de tenir les comptes émotionnels et de mesurer tout ce que ne fait pas votre partenaire (ou alors s'il ou elle le fait, ça n’est vraiment pas comme vous le feriez). En gros, vous commencez à être fatigué par cette mascarade, de jouer le carnaval de Venise à l’extérieur en représentation, avec des masques souriants et figés dans les dîners en ville et un remake d’Apocalypse Now à la maison !

Alors comme vous êtes enfin prêts à faire avec l’autre "ce chemin", comme, vous décidez véritablement aujourd’hui d’être ensemble, je me suis dit qu’on pouvait s’intéresser à ce que nous dit Jacques Salomé sur le couple. C’est un auteur et formateur en relations humaines, qui a fondé la méthode ESPERE dont je reviendrai vous parler ici. Cet écrivain et psychologue s’est donc beaucoup intéressé à la relation à deux et avant de partir en week-end, je me suis dit que quelques règles de base pour vivre en couple ne pouvaient vous faire que le plus grand bien.

Accordez-vous du temps mutuellement

Bon d’abord, on ne le dira jamais assez : accordez-vous du temps mutuellement ! Si vous considérez que cette relation que vous vivez est importante pour chacun, et qu’elle vaut vraiment le coup d’être vécue pleinement, alors prenez-en soin. Et comment on prend soin d’une relation ? Eh bien par plus d'échanges, plus d'activités communes, ou de dialogues (et dans dialogues, il n’y a pas "de monologues subis" !). On se parle et on s’écoute ! On ne va pas se mentir, un jour, il va falloir se regarder dans le miroir et j’ai décidé, de manière tout à fait arbitraire et presque nord-coréenne, que ce jour-là, était aujourd’hui !

"Tu ne fais pas assez attention à moi", "tu ne fais jamais le ménage", "tu ne m’écoutes pas quand je te parle", "tu ne veux jamais sortir ou voyager", "on va toujours au même endroit, voir les mêmes gens"… Ça vous rappelle vaguement quelque chose ? Sauf que lorsque nous reprochons quelque chose à quelqu’un, l’autre va réagir, et généralement se mettre sur la défensive ! C’est vrai qu’on suscite rarement la coopération en étant dans la critique. Et si en plus, vous reprochez quelque chose sur lequel l’autre n’a plus aucune incidence, sur lequel il ne peut plus agir, alors là, c’est l’impasse. Acceptez donc de baisser la garde, de déposer les armes, et de peut-être questionner votre manière d’être en couple. Regardez-vous faire et regardez-le ou la faire. Parce que derrière "chaque reproche se cache une demande" ! Je répète "derrière chaque reproche, se cache une demande" Tu rentres tard = j’aimerais qu’on se voit plus, qu’on ait une vie de famille, que tu sois là pour les enfants ! Alors, peut-être essayez de faire ce pas de côté pour découvrir comment fonctionne l’autre et lui dire ce que vous ressentez face à son comportement, à ses demandes.

Exprimer ses demandes

Les demandes, justement, ce sont celles qui arrivent juste après que vous ayez clairement identifié votre besoin ! On a tous rêvé d’avoir un partenaire télépathe, qui devinerait le moindre de nos désirs, de nos envies de week-ends improvisés, de nos besoins de grasse mat' quand les enfants hurlent… Oui, on se dit tous que si l’on s’aime vraiment, l'autre doit deviner nos besoins sans qu'on se les dise à voix haute. Pire, on ignore souvent soi-même ce dont on a besoin. Alors avant de projeter sur l’autre ce qui manque à notre bonheur, de chercher à l’extérieur tout ce dont on aurait besoin pour aller mieux, je vous invite pour ce week-end, à identifier réellement quels sont vos besoins avant de mettre le feu aux poudres !