Comment capter de bonnes idées ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Antidote est une chronique de l'émission La vie devant soi
Partagez sur :

Celui qui veut trouver des idées utiles doit savoir observer, regarder, lire et assimiler dans un esprit constructif.

Namaste ! Les idées, on les espère, on les attend. Bonnes ou mauvaises, on ne cherche qu’une chose : c’est à les attraper, parce que trop souvent, c’est un peu comme la queue du Mickey au manège, il n’y a que la grande Véro qui dépasse tout le monde d’une tête qui chope les tours gratuits. Sauf que pour les idées, petits ou grands, on joue tous dans la même catégorie. Personne n’a de prédispositions.

C’est David Lynch, le réalisateur, qui raconte dans son livre Mon Histoire Vraie, que les idées, ce sont comme des poissons qui seraient dans la mer et qu’en se concentrant un peu, on peut tous attraper un poisson. Sauf que ceux qui nous intéressent, ces poissons rares, uniques (pas les mêmes que tout le monde justement), on ne peut les atteindre, selon lui qu’en méditant, qu’en descendant profondément à l’intérieur de soi… C’est en faisant cette plongée intérieure que l’on peut partir à la recherche de nos idées profondes, de celles qui vont réparer le monde, et peut-être nous réparer nous aussi au passage, qui sait.

Qu’est-ce qu’on fait alors pour trouver des idées ?

D’abord, arrêtons de répéter "oh, toi, t’as des idées !", "lui c’est un créatif-né", "moi je suis nulle là-dedans", "c’est pas pour moi"… Oui, on est plutôt champion du monde à croire que "ça n’est pas pour nous", "ça n’est pas pour nous, que l’on n’a rien de tout ça"… Ca, c’est ce que l’on appelle une croyance… et si j’"achète cette croyance" et bien, je vais créer des situations dans ma vie, dans lesquelles, je vais pouvoir la vérifier. Si je me répète que je n’ai pas d’idée, en effet, je vais boucher toutes les écoutilles de l’inspiration ! Parce qu’à force de vous répéter que vous n’avez pas d’originalité, que tout un tas de personnes sont bien meilleures que vous, vous allez véritablement finir par devenir un réservoir vide et rouillé.

Avant toute chose, il s’agit donc d’avoir l’esprit ouvert. Oui, capter une idée, ça se travaille, il faut même un peu de préparation, mais surtout, ouvrir les yeux, et focaliser son attention sur le positif. Beaucoup de gens, quand ils entrent dans un jardin, par exemple, ne voient que les mauvaises herbes, alors que seulement quelques-uns verront les jolies fleurs qui y grandissent. C’est comme ceux qui ne voient que les difficultés, et jamais les possibilités. Celui qui veut trouver des idées utiles doit savoir observer, regarder, lire et assimiler dans un esprit constructif. Il faut toujours une certaine dose de travail préparatoire et une attitude en quelque sorte conforme aux idées que l'on cherche.

Peut-être, déjà, vous chérissez une idée depuis très longtemps tranquillement dans votre coin… Une idée de génie… Une idée révolutionnaire… Un concept, un truc qui solutionnerait votre vie et celle de millions de gens… Peut-être d’ailleurs l’avez-vous trouvé à 4 grammes, et à 4h du matin (ce sont les meilleurs idées celles-là, c’est bien connu !)… Mais si vous avez l’idée, il y a de fortes chances, pour que, pour le moment, vous n’en ayez rien fait. Parce que voilà, vous vous dites que vous n’avez aucun contact dans le milieu, vous ne savez pas comment vous y prendre, et même si vous saviez vers qui vous tourner, vous n’avez peur que d’une chose, qu’on vous la pique, votre géniale idée !

C’est le grand truc, ça… Dès qu’on a une idée, on s’empresse de vouloir la protéger, la barricader… et pourtant rien de plus difficile que de protéger une idée ! Imaginez donc celui qui voudrait déposer le concept d’une émission télévisée dans laquelle un animateur, entouré de chroniqueurs, recevrait des personnalités politiques, artistiques ou people et traiterait de l’actualité de façon "décalée"… Vous voyez ce que je veux dire ? Sauf qu’incarnée par des personnalités différentes, aucune émission ne se ressemble ou presque. Le truc, c’est que les idées, elles sont là pour être partagées… Oui, on devint ce que l’on pense... Alors attention à ce que vous vous répétez à l’intérieur… Parce que des idées, tout le monde en a… Mais le succès, lui, appartient à celui qui les met en pratique !