Nintendo, de la quasi-faillite au succès en moins d’un an

  • A
  • A
A l'heure du numérique est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Grégoire Martinez nous dévoile les dernières nouveautés technologiques.

Une remontée spectaculaire... La marque japonaise Nintendo est passée de la quasi-faillite au succès en moins d’un an grâce à la Switch, sa console de jeu vidéo dont on fête le premier anniversaire.

De l'échec de la Wii U…

Pour bien comprendre ce qu’il s’est passé, il faut revenir plusieurs mois en arrière. Fin 2015, Nintendo publie une nouvelle des fois des résultats catastrophiques et sa console de jeu d'alors, la Wii U, qui est sortie en 2012, se vend mal. À peine dix millions d’unités en trois ans. Pire, de moins en moins de jeux compatibles avec la Wii U sortent. Or, pour vendre des consoles, il n’y a pas de secret, il faut de nouveaux jeux.

Face à cet échec, Nintendo met assez rapidement la Wii U sur pause pour que ses équipes se concentrent sur une autre console. À l'époque, le temps presse car Nintendo a beaucoup investi, dépensé beaucoup d’argent, pour de mauvais résultats. Certains analystes imaginaient déjà la fin de Nintendo et cette nouvelle console, c’était clairement celle de la dernière chance.

C’est à ce moment-là que, le 20 octobre 2016, en milieu d’après-midi, Nintendo, publie sur Internet une première vidéo de sa future console, la désormais fameuse Switch. On y voit une tablette tactile mi-console de salon, mi-console portable. Les retours sont mitigés, beaucoup y voient une "Wii U bis", un échec annoncé.

…au triomphe de la Switch

Lorsque la Switch sort, début mars 2017, les retours sont cependant bien différents. Ceux qui ont pu la tester quelques semaines avant sa sortie jugent la console excellente. Les premiers jeux, eux, sont réussis. Quant aux consommateurs ils semblent séduits, à tel point que Nintendo n’arrive pas à répondre à la demande. Le premier vrai verdict, lui, tombe à la fin du mois de mars avec les résultats financiers de Nintendo. Près de trois millions de Switch se sont vendues en moins d’un mois. À la fin 2017, neuf mois après la sortie, c’est même près de 15 millions. Les dix millions de Wii U ne sont plus qu'un mauvais souvenir.

Ce succès s'explique notamment par la qualité des jeux proposés, mais surtout par ce concept mi-console portable, mi-console de salon qui est vraiment intéressant pour les joueurs. Nintendo ne compte d'ailleurs pas s’arrêter là... Comme il n’est pas possible de sortir de nouveaux grands jeux tous les mois, les équipes ont planché sur une nouvelle façon de jouer à la Switch avec des constructions en carton à monter et qui permettront d’interagir avec la console.

Voilà comment en un an... on est passé de la quasi-faillite au succès !