Vaunt : des lunettes connectées qui n'en ont pas l'air

  • A
  • A
A l'heure du numérique est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Intel a développé une paire de lunette connectée sans écran, ni caméra. Un laser intégré permet de projeter une image directement sur la rétine.

Il y a quelques années, les Glass de Google étaient les premières lunettes vraiment connectées. Avec leur petite caméra intégrée dans la branche et leur petit écran au niveau des yeux, elles avaient cependant été très décriées pour leur intrusion dans la vie privée des utilisateurs. Surtout, même si elles étaient plus discrètes que les modèles qui existaient alors, ceux qui les portaient donnaient encore l'impression d'avoir un ordinateur sur la tête et de sortir d'un film de science-fiction. Résultat, Google avait abandonné le projet en janvier 2015.

Des lunettes connectées discrètes

Mais Intel de son côté a travaillé, dans ses laboratoires américains, sur un autres projet de lunettes connectées. Elles ont été présentées à la presse américaine en début de semaine et pour la première fois ce sont des lunettes connectées qui n'en ont pas l'air. Elles ressemblent traits pour traits à des lunettes normales si bien qu'il serait même impossible de les distinguer de lunettes normales dans la rue.

Si elles sont si discrètes c'est parce qu'elles n'ont pas de caméra, mais surtout pas d'écran, nul part. Vaunt, c'est le nom de cette paire de lunettes, utilise un laser de type 1 - les lasers inoffensifs pour les yeux - qui permet de projeter une image directement sur la rétine de leur utilisateur pour afficher par exemple les notifications d'un smartphones.

Des usages encore à développer

Pas question donc de s s'attendre à un grand écran couleur et pour cause, le laser projette une image rouge monochrome. D’ici quelques semaines les développeurs vont pouvoir créer des applications pour ces lunettes, si bien qu'il sera possible d'imaginer une multitude d’usages. Peut-être seront-elles utilisées pour donner des indications sur des recettes lorsque l'utilisateur est en cuisine ou pour guider un piéton ou cycliste avec son GPS. Des informations sur le lieu dans le lequel se trouve leur utilisateur pourraient aussi être affichées, la seule limite étant l’imagination des développeurs.

Le prix de cette paire lunette 2.0 n'a pas encore été annoncé par Intel, mais le constructeur travaille sur une gamme entière avec plusieurs types de montures pour séduire le plus grand nombre. Ceux qui on des lunettes pourront aussi leur ajouter des verres correcteurs pour les utiliser comme paire principale. Une première version sera proposée dès cette année aux développeurs pour qu'ils puissent créer leurs applications. Les autres utilisateurs, eux, devront encore attendre quelques temps afin que les différents services soient prêts.