La technologie agricole, au service des machines et des hommes

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
A l'heure du numérique est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

 La technologie est de plus en plus présente dans les exploitations. D’après une étude, 71% des agriculteurs utilisent des applications mobiles.

Grégoire, avec vous ce matin on s’intéresse donc à l’intérêt de la technologie dans le monde agricole.

Oui Raphaëlle, cet impact il est de plus en plus important. La technologie est de plus en plus présente dans les exploitations. D’après une étude menée en 2017 par Agrinautes, 71% des agriculteurs utilisent des applications mobiles et 50% possèdent au moins un objet connecté. Et tout ça et bien ça permet de faire beaucoup de chose.

La première chose qui est utile ce sont les capteurs GPS, il y a de plus en plus sur les tracteurs et une fois qu’ils sont reliés aux cartes d’Airbus ou d’EADS qui cartographie le territoire et bien il est possible de mieux épandre ses produits comme l’azote par exemple.

Et Grégoire, on parle aussi souvent des drones dans l’agriculture.

Oui, alors ce ne sont pas des drones comme ceux qu’on trouve dans le commerce pour filmer de belles images, ce sont des drones spécifiques qui permettent de cartographier son exploitation et repérer très rapidement quel zone a besoin d’arrosage, d’engrais ou de produits fertilisants. Et puis de manière plus prospective, ces drones vont aussi permettre d’améliorer le choix des variétés à planter en fonction des changements climatiques. Et dans le domaine les français sont très fort dans ce domaine avec deux entreprises qui créent ces drones Delair et Parrot.

Mais il y a des exploitations où la technologie est encore plus présente.

Exactement Raphaëlle, vous m’avez l’air très bien renseigné. C’est le cas notamment des deux Digifermes, créées par un institut agronomique de recherche. Là vous avez du numérique partout, il permet par exemple de surveiller les naissances des bébés vaches couramment appelés les veaux. Ça fonctionne grâce à un collier que porte la vache et qui mesure sa température en continu et qui envoie une alerte par SMS lorsque le vêlage approche.

Et puis toujours dans cette même ferme, il y aussi d’autres innovations qui là sont nettement plus futuriste. Comme des lunettes connectées pour détecter les maladies des cultures ou des robots capables de désherber qui peuvent s’activer à distance directement depuis un smartphone.

Un autre outil très pratique pour les éleveurs de vache, c’est un robot pour la traite des vaches. Il permet aux éleveurs de ne plus avoir besoin d’assister directement à la traite, ils doivent juste être d’alerte et reçoive un sms en cas de panne.

Mais tout ça j’imagine que ça coûte cher Grégoire ?

Oui forcément ça a un coût non négligeable, comptez entre 5.000 et 50.000 euros pour le drone de Delair en fonction des capteurs qui sont ingérés dessus. Alors tous les agriculteurs ne vont pas investir dans un drone, d’autant que ce n’est pas forcément pertinent pour toutes les exploitations. En fait, il y un choix tellement important sur le marché qu’il faut vraiment choisir les bons objets : ceux qui sont adaptés à son type de culture ou d’élevage !