Mais où était donc passée Hillary Clinton ?

  • A
  • A
A la Une de la presse américaine est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Alors que Donald Trump est très présent dans les médias américains, Hillary Clinton a quasiment disparu le temps de récupérer de l'argent auprès des plus fortunés pour sa campagne.

Une histoire de campagne à la Une de la presse américaine avec notre correspondant aux États-Unis, Xavier Yvon. Ce matin, cette question, bien pertinente du New York Times : mais où était donc passée Hillary Clinton ?

C’est vrai ça, bonne question ! On ne l’a quasiment pas vue, ni entendue dans les médias de tout le mois d’août, en tout cas beaucoup moins que l’autre candidat, "vous-savez-qui ".

Pour la voir, il fallait payer très cher. "Demandez donc aux Super-Riches où elle était ", écrit le New York Times.

Hillary Clinton n’a pas disparu pour partir en vacances, mais elle est quand même allée dans des endroits assez sympa comme le quartier chic de Beverly Hills à Los Angeles ou l’île très huppée de Martha’s Vineyard près de Boston. Là-bas, elle a récolté de l’argent auprès des Américains les plus fortunés. Comment ? C’est simple, en allant à des réceptions où il faut payer pour venir la voir à l’occasion d’un cocktail ou d’un diner.

Voici un exemple de tarifs pour ses apparitions : participer à un barbecue avec Hillary Clinton coûte 100.000 dollars par couple, prendre une photo de famille avec elle vous en coûtera 10.000 dollars et ajoutez 2.700 dollars si vous voulez que votre enfant lui pose une question.

À ce prix là, vous avez une Hillary Clinton enjouée et à l’aise d’après les participants, très différente de la candidate froide et un peu coincée que l’on voit en meeting.  

Il y a eu du beau monde puisque le styliste Calvin Klein l’a écouté faire des blagues, que Paul McCartney a dansé avec elle et que Justin Timberlake, le chanteur, a fait des selfies avec la candidate. 

Ça s’appelle une "campagne de levée de fonds ", c’est un passage obligé dans une élection américaine, mais Hillary Clinton bat des records puisqu’elle a récolté 50 millions de dollars ces deux dernières semaines.

Pour accéder à l’article du New York Times, cliquez ici.