Macédoine : des jeunes s'enrichissent grâce à Donald Trump

  • A
  • A
A la Une de la presse américaine est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Les habitants d'une petite ville de Macédoine s'enrichissent en publiant des articles mensongers en faveur de Donald Trump.

Xavier Yvon pour la presse américaine

La campagne américaine avec cette enquête édifiante du site BuzzFeed : comment les habitants d’une petite ville de Macédoine (dans les balkans) s’enrichissent grâce à Donald Trump.

On le sait, les supporteurs de Trump ne croient plus les médias traditionnels, leur candidat lui-même les montre du doigt dans ses meetings. Les Trumpistes se tournent donc vers internet pour trouver des informations qui vont dans leur sens. Les réseaux sociaux et les sites partisans ont joué un role inédit dans cette élection. Le directeur de campagne de Trump est d’ailleurs lui-même le patron d’un site d’info alternatif très à droite.

Il se trouve que plus d’une centaine de sites web pro-Trump sont enregistrés à Veles, petite bourgade du centre de la Macédoine, à 8000 kilomètres de New York. Des sites avec des noms bien américains : USADailyPolitics.com, ou DonaldTrumpNews.com. D’après l’enquête de Buzzfeed, tous ces sites sont créés et gérés par des adolescents de la ville qui ont trouvé là une poule aux œufs d’or et se sont passé le mot : plus il y a de clics sur leurs sites, plus leurs articles sont partagés, plus ils gagnent d’argent avec la publicité en ligne. Ça peut aller jusqu’à 3.000 dollars par jour, l’info pro-Trump ça marche du tonnerre parce que ces sites comblent un vide. Ils ont des audiences de centaines de milliers de personnes. Le problème c’est que pour faire du buzz, il faut faire du sensationnel, de la théorie du complot, quitte à raconter n’importe quoi. Par exemple, le site worldpoliticus.com annonce triomphant : "Clinton va être inculpée pour crimes dans l’affaire de ses emails", citant des sources au FBI. C’est bidon, mais ça marche : 140.000 vues sur Facebook. Un autre site a fait un carton avec cette fausse info : "le Pape soutient Trump".

"oui on sait qu’on dit n’importe quoi, expliquent les ados macédoniens de 16-17 ans, contactés par BuzzFeed, mais on a besoin d’argent, la Macédoine est un pays pauvre".

Le problème c’est que ces sites participent à la désinformation dans cette campagne, et renforcent la paranoïa de l’électorat trumpiste.

Nos jeunes Macédoniens, eux, savent déjà qui ils veulent voir à la Maison-Blanche : Trump, c’est meilleur pour les affaires.