L'écart se resserre entre Trump et Clinton dans les sondages

  • A
  • A
A la Une de la presse américaine est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Alors qu'un sondage annonce même Donald Trump gagnant, les probabilités pour que le milliardaire l'emporte restent très faibles.

Les sondages montrent que l’écart s’est resserré entre Trump et Clinton, au niveau national. Il y a en a même un qui place le milliardaire en tête d’un point pour la 1e fois depuis des mois.

Le New York Times propose un petit jeu : vous prenez une pièce, vous la lancer trois fois de suite pour jouer à pile ou face. Si elle tombe les trois fois sur le même coté alors Donald Trump va être élu président des Etats-Unis. Cela correspond en gros pour le journal à la probabilité qu’il entre à la Maison Blanche. Trump a donc aujourd’hui 12% de chances de gagner (et donc Hillary 88%).

Pourquoi cette différence avec les sondages nationaux, qui sont eux si serrés ? Parce qu’il ne faut pas oublier qu’aux Etats-Unis, l’élection se joue Etat par Etat. Il faut regarder attentivement la carte électorale, ce que font frénétiquement les médias : CNN, NBC, Fox News, en permanence avec leurs écrans tactiles, les sites des journaux avec des infographies ultra détaillées.

Il y a trois couleurs très importantes : le bleu pour les Etats traditionnellement démocrates, le rouge pour les Etats républicains, et, le jaune pour les fameux "Swing States", les Etats indécis qui peuvent faire basculer l’élection. Pour être élu, Donald Trump doit faire trois choses :

- conserver TOUS les Etats rouges

- remporter TOUS les Etats jaunes, notamment la Floride, la Caroline du Nord et l’Ohio. 

- Prendre au moins UN Etat bleu, ce qu’il tente dans la région des Grands Lacs, le Wisconsin mardi soir par exemple.

Voilà pourquoi ça reste plus dur pour lui de gagner, pas impossible, mais Hillary Clinton elle n’a qu’à remporter un seul des Etats en jaune et c’est terminé. C’est pour ça d’ailleurs qu’elle met le paquet sur la Floride : trois meetings prévus en fin de semaine.