En pleine tempête Matthew, Clinton fait campagne... sur la chaîne météo

  • A
  • A
A la Une de la presse américaine est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Les pubs maladroites de l'équipe Clinton ont été rapidement retirées.

A la Une de la presse américaine, ce n’est plus tellement la campagne mais l’ouragan Matthew qui est en train d’arriver sur les côtes américaines.

Le site Politico explique que les candidats vont devoir gérer ses conséquences. En effet, l’ouragan va toucher deux Etats indécis très importants : la Floride, et la Caroline du Nord. Pas question d’y faire campagne, il y aura d’autres priorités et puis pour le travail de terrain, les militants locaux seront occupés à réparer, retrouver leurs maisons. Quand on sait à quel point chaque camp, surtout celui de Clinton, va chercher les voix une par une en Floride, ça peut avoir un impact.

Privée de campagne dans un Etat aussi important, l’équipe Clinton a cru avoir trouvé la bonne idée : elle avait acheté pour 63.000 dollars d’espaces pub sur la Chaine Météo en Floride, qui fait des pics d’audience dans ces moments-là. Des clips de campagne alors que des gens sont peut-être en train de mourir ou de perdre leur maison : pas terrible. Le camp Clinton a retropédalé, toutes les pubs sont suspendues jusqu’au passage de l’ouragan. On a évité la tempête politique mais un des fils Trump a quand même eu le temps de dire qu’il trouvait ça diabolique.

Comment répondre à une catastrophe naturelle sans avoir l’air d’exploiter la souffrance ? se demande Politico, et surement les états-majors Trump et Clinton…

Avec en tête l’exemple de Sandy. Il y a 4 ans la tempête avait ravagé la cote nord-est, notamment New York. C’était à une semaine de l’élection. Obama avait visité les zones sinistrées, et le gouverneur républicain du New Jersey l’avait accueilli avec un "hug" fraternel. Belle image d’un président au-dessus de la mêlée. Certains Républicains, furieux, pensent qu’il a définitivement pris l’avantage à ce moment-là.