Clair obscur à 23 heures sur France Ô

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
A la tele ce soir est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Eva Roque nous livre ses conseils télé pour la soirée.

Clair-obscur à 23 heures sur France O

Il s’agit d’un nouveau magazine d’entretien animé par Sébastien Folin, une émission en noir et blanc.

Sébastien Folin est de retour sur les écrans avec un nouveau programme.

Un entretien de 52 minutes en tête à tête avec une personnalité. Premier invité : le nageur, désormais retraité des bassins, Alain Bernard.

Et première originalité de Clair-Obscur : le lieu. Ce rendez-vous se tourne dans les fameux studios Harcourt. Le résultat est remarquable. Une heure en noir et blanc mais avec la lumière si particulière de ce studio. Alain Bernard raconte son quotidien de sportif notamment ce jour d’août 2008 quand il remporte la médaille d’or olympique. Dans son village des Hautes-Alpes tout le monde était debout à quatre heures du matin pour regarder la course.

Alain Bernard est très disert sur sa carrière, beaucoup plus discret sur sa vie privée. Une réserve qui explique son refus de participer à une certaine émission de télé.

Il revient avec émotion sur le tournage tragique de Dropped, le jeu d’aventure de TF1 au cours duquel 10 personnes ont été tuées dans un accident d’hélicoptère. Il a du  mal d’ailleurs à en parler. Et puis, en fin d’émission, Sébastien Folin lui demande : que dirait le Alain Bernard de 34 ans à celui de 14 ans.

C’est classique comme format.

Oui mais d’abord l’invité a du temps pour s’exprimer. Le noir et blanc apporte indubitablement une élégance à l’entretien. Et l’interview est rythmée par des archives étonnantes. Non pas sur l’invité mais sur des sujets qui l’intéressent : l’aviation pour Alain Bernard ou une vieille archive sur l’enseignement de la natation. L’émission mérite le détour. A voir en replay si vous êtes couchés à 23 heures. Prochains invités : JoeyStarr, Manu Katché et Yael Naïm.