Yahoo! a-t-il la "santé vacillante" ?

  • A
  • A
Yahoo! a-t-il la "santé vacillante" ?
"Nous ne pensons pas que ce soit une bonne opération d'abandonner Dailymotion entre les mains d'une société, Yahoo!, dont la santé est parfois vacillante", a déclaré jeudi Arnaud Montebourg.@ Reuters
Partagez sur :

FACT CHECKING – C'est ce qu'affirme Arnaud Montebourg, pour justifier son veto sur la vente de Dailymotion.

La phrase. "Nous ne pensons pas que ce soit une bonne opération d'abandonner Dailymotion entre les mains d'une société, Yahoo!, dont la santé est parfois vacillante et qui de surcroît risque de dévorer, faire disparaître Dailymotion". Interrogé par la presse à la sortie du Conseil des ministres, Arnaud Montebourg a justifié son intervention dans la tentative de rachat du site français de vidéos par le géant américain.

>> À LIRE : Montebourg est-il allé trop loin?

Le contexte. Yahoo! négociait depuis plusieurs mois une entrée à 75% dans le capital de Dailymotion, possédé à 100% par Orange, dont l’État est actionnaire à 27%. Mais le ministre du Redressement productif a fait savoir qu'il refusait catégoriquement une entrée à plus de 50% dans le capital du site français. Devant l'insistance de Bercy, Yahoo! a finalement jeté l'éponge.

>> À LIRE : Moscovici "pas particulièrement impliqué"

>>> Mais Yahoo a-t-il une santé si "vacillante" que ça ? N'aurait-il pas mieux valu pour Dailymotion que le rachat réussisse ? Eléments de réponse.

Les voyants sont au vert pour Yahoo!…  Le géant américain du numérique a enregistré un bénéfice net de en hausse de 36 % début 2013. Au premier trimestre 2013, le portail internet a engrangé 390 millions de dollars contre 286 millions il y a un an. L'action du groupe a même bondi de près de 60% depuis juillet dernier. Et, signe de sa bonne santé actuelle, sa directrice générale, l'américaine Marissa Mayer, arrivée il y a tout juste six mois, a touché 36,6 millions de dollars en salaire, primes et actions.

>> À lire : Pourquoi Yahoo! paye autant sa patronne

… Pour le moment. Mais derrière l'arbre la forêt ne se porte pas si bien que ça. Car cette performance résulte en grande partie des réductions de coûts décidées depuis l'arrivée de Marissa Mayer, et notamment la cession d'une partie des parts dans le groupe d'internet chinois Alibaba. Dans le détail, on s'aperçoit que le chiffre d'affaires de Yahoo!, lui, a baissé de 7%, à 1,14 milliard de dollars. Dans une note, la banque Jefferies souligne également que les bons bénéfices de Yahoo! s'expliquent par des charges fiscales moins élevées qu'anticipé et des rachats d'actions. Quant à la publicité par bannière, principal source de revenus du géant américain, ils ont  fléchi de 11%, à 455 millions de dollars. Résutat, pour le deuxième trimestre 2013, le groupe table sur un chiffre d'affaires situé entre 1,06 et 1,09 milliard de dollars, soit en dessous des prévisions des analystes.

Bien implanté dans le marché américain. Pour autant, Yahoo! reste l'un des acteurs du web les mieux implantés aux Etats-Unis. En 2012, le groupe pouvait s'enorgueillir d'une audience outre-atlantique de 152 millions de visiteurs uniques, en troisième position derrière Google et Facebook. Et c'est précisément ce point qui fait regretter à Orange l'échec de la vente. "Nous ne cherchons pas des partenaires financiers ! Notre priorité est de trouver un allié qui assure le développement de Dailymotion hors d'Europe", a confié jeudi le patron de France Télécom/Orange, Stéphane Richard, au quotidien les Échos.  Car en Europe un site doit, dans chaque pays, s'adapter à la règlementation, la langue et la culture, ce qui freine son expansion. Les Etats-Unis au contraire, offrent un marché considérable, et dénué de toutes ces contraintes.