Votre facture d’électricité va doubler...

  • A
  • A
Votre facture d’électricité va doubler...
La facture d'électricité devrait doubler d'ici 2020, passant à 1.300 euros.@ MAXPPP
Partagez sur :

En 2020, elle devrait atteindre plus de 1.300 euros par an par ménage, selon un rapport du Sénat.

La facture d'électricité va bondir de 50% d'ici 2020. C'est ce que révèle un rapport alarmiste sur les tarifs de l'électricité en France présenté mercredi par des sénateurs. Elle atteindrait ainsi les 1.307 euros (hors TVA) par an en moyenne par ménage. Et ce, alors qu'en 2011 elle s'est établie à 874 euros en moyenne.

La raison de cette très forte hausse ? Le rapport pointe du doigt les investissements élevés dans les énergies renouvelables et ceux croissants du nucléaire. "On peut parler de 400 milliards d'euros à horizon de 20 ans", précise le rapporteur écologiste de cette commission, Jean Dessessard.

Où passent les 433 euros ?

Concrètement, sur l'augmentation de 433 euros attendue sur la facture d'ici huit ans, 28% viendront de la taxe dite CSPE (contribution aux services public de l'électricité, qui inclut notamment les tarifs d'achats subventionnés des énergies renouvelables, ndlr), 37% des réseaux électriques et 35% de la production d'électricité elle-même.

Quant aux coûts de l'électricité nucléaire française, les auteurs du rapport estiment qu'ils sont sous-évalués. En incluant les travaux de maintenance post-Fukushima, la commission les évalue à 54,2 euros par mégawattheure. Un chiffre plus élevé que l'évaluation faite dans le rapport de référence publié par la Cour des Comptes au début de l'année (49,5 euros) et que le prix de l'accès régulé à l'électricité nucléaire historique (le prix officiel du courant nucléaire, ndlr) qui est de 42 euros depuis le 1er janvier.

La France, qui s'est engagée à atteindre 23% d'électricité renouvelable en 2020 (contre 13% l'an passé), reste l'un des pays les moins chers d'Europe pour l'électricité. Mais les sénateurs soulignent que la consommation étant plus élevée, la facture totale se trouve gonflée par rapport à nos voisins. Ils évoquent toutefois des pistes pour alléger la facture : les économies d'énergie, le stockage d'électricité et les réseaux intelligents.

Une hausse pour très bientôt

L'envolée du tarif de la facture va vraisemblablement débuter rapidement. D'après des projections de la Commission de régulation de l'énergie estime que la hausse atteindra 30% entre 2011 et 2016. Et ce, alors que le gouvernement a décidé de limiter l'augmentation du prix de l'électricité à 2% au 1er août et réfléchit à un "réforme structurelle" des tarifs de l'énergie.