Vos pharmacies vendront bientôt en ligne

  • A
  • A
Vos pharmacies vendront bientôt en ligne
@ MAX PPP
Partagez sur :

La pratique sera strictement encadrée par un "guide des bonnes pratiques" actuellement à l'étude.

La date. Les pharmacies pratiquant déjà la vente sur Internet avaient jusqu'à vendredi 1er mars pour déposer leur demande de mise en conformité auprès des Agences régionales de santé. Celles-ci leur délivreront ensuite leur autorisation.


Une pratique très encadrée. Les officines pourront vendre en ligne une liste de 3.500 produits validés par le Conseil d'Etat. La pratique sera ensuite très encadrée : le gouvernement travaille en effet sur un "guide des bonnes pratiques" actuellement aux mains de la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL). On ignore quand le texte sera publié mais les grandes lignes sont déjà connues :

Les données : Elles devront être sécurisées. Pour passer sa commande, l'internaute devra en effet remplir un questionnaire et indiquer son âge, son sexe, son poids et signaler ses traitements en cours et ses allergies.

La notice : Un clic pour garantir que l'internaute a lu la notice du médicament sera nécessaire pour valider l'achat.

Le prix : Les médicaments devront être vendus au même prix en ligne et en pharmacie. De plus, toute forme de promotion sera interdite : pas de "livraison offerte" donc, ni de "trois boîtes achetées, la quatrième offerte". " Un médicament c'est juste ce qu'il faut, quand il faut", justifie Isabelle Adenot, présidente de l'Ordre des Pharmaciens, au micro d'Europe 1.  "C'est le genre de choses qui doivent être interdites sur Internet. Nous avons fait cette recommandation au ministère."

Une "vraie" pharmacie : Le site devra être adossé à une pharmacie physique. Celle-ci devra respecter les mêmes règles de vente qu'au comptoir. Par exemple, toute commande devra également validée par un pharmacien, qui devra rappeler les conseils sur la posologie.

• Des limites : Enfin, selon les informations recueillies par Europe 1, les commandes seront soumises à une limite. Impossible, par exemple, de commander 50 boîtes de Doliprane.