Volkswagen : pas de preuves que d'autres aient utilisé le programme pour Macron

  • A
  • A
Volkswagen : pas de preuves que d'autres aient utilisé le programme pour Macron
@ ALAIN JOCARD/AFP
Partagez sur :

Pour le ministre de l'Economie Emmanuel Macron, il n'y a à ce jour pas de preuves que d'autres constructeurs aient utilisé un programme pour déjouer les tests anti-pollution. 

Seul Volkswagen semble à ce jour avoir utilisé le programme qui lui a permis de déjouer les tests anti-pollution sur ses véhicules, a déclaré jeudi le ministre français de l'Economie, Emmanuel Macron.

Une extrême vigilance."Nous agirons extrêmement vite et serons extrêmement exigeants avec nos constructeurs (français). Pour l'heure, il semble que cela concerne uniquement Volkswagen", a-t-il déclaré, en anglais, lors d'un déplacement à Londres.

Une enquête lancée en France. Le ministère français de l'Ecologie a annoncé mercredi le lancement d'une enquête approfondie sur les accusations de fraude visant le constructeur allemand.

Le scandale. Le patron de Volkswagen, Martin Winterkorn, a démissionné après avoir dû s'expliquer au sujet de la manipulation des tests sur les émissions polluantes de ses véhicules aux Etats-Unis, qui a plongé le premier constructeur européen dans la plus grave crise de ses 78 ans d'existence.