Vogica bientôt en redressement judiciaire

  • A
  • A
Vogica bientôt en redressement judiciaire
@ GOOGLE MAP
Partagez sur :

Le spécialiste des cuisines et des salles de bains a d'important problèmes financiers.

L'enseigne Vogica, spécialisée dans la vente de cuisines et salles de bain sur mesure, a annoncé samedi qu'elle est en cessation de paiements. Elle a demandé à la justice son placement en redressement judiciaire avec poursuite de son activité.

Pourtant, sur le site internet de Vogica, rien n’indique, de prime abord, les difficultés financières de l’enseigne. Les liens "Demandez votre devis" et "Où nous trouver", avec la localisation des magasins répartis dans toute la France, sont notamment bien mis en évidence. Cependant, un clic sur l'onglet "Actualités" mène à un communiqué intitulé "Situation économique de l’entreprise Septembre 2010", lequel annonce que l’entreprise est en cessation de paiements.

Le tribunal d'Evry tranche lundi

L’enseigne dit avoir demandé au tribunal d’Evry de la placer en redressement judiciaire avec poursuite de son activité. La justice devrait se prononcer lundi, affirme le quotidien Le Figaro, qui a révélé l'information samedi.

Les causes des difficultés de l’enseigne ? "Une mauvaise conjoncture économique, conséquence de la crise financière mondiale, qui a contraint les ménages à décaler voire à annuler une de leur principale dépense de biens d'équipements (cuisines et salles de bain)", explique Vogica, qui évoque également "la survenue de problèmes industriels chez son fournisseur (…) entraînant ainsi de nombreux dommages financiers et économiques".

Annulations de commandes en cascade

Dans les faits, les retards de livraison auraient eu, selon Le Figaro, des conséquences désastreuses. Et le quotidien d'énumérer les incidents : "des centaines de clients en colère (qui) se précipitent dans les magasins, se déchaînent sur les forums Internet, négocient des rabais ou annulent leurs commandes". Au final, 4 millions d'euros de commandes auraient été annulés depuis le début de l'année.

"La mise en redressement judicaire va nous permettre, avec le concours de l'administrateur judiciaire, d'envisager avec nos fournisseurs, les modalités d'une reprise normale de fonctionnement: production, transport, pose", espère le cuisiniste vosgien.

Maintenir le lien avec les clients

Pour les clients ayant versé des acomptes, "tous les efforts seront donc faits en conséquence pour livrer dans les meilleurs délais les clients qui peuvent l'être", indique le groupe. Quant aux remboursements, "le point sera discuté directement avec l'administrateur judiciaire, dès sa nomination".

Quant aux clients déjà livrés et qui ont besoin du service après vente, "le service demandé sera assuré dans les meilleurs délais", poursuit Vogica qui a mis en place un numéro d'assistance (01 45 30 86 85)