Vivendi bien parti pour racheter Dailymotion

  • A
  • A
Vivendi bien parti pour racheter Dailymotion
@ LIONEL BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :

RACHAT - Les négociations ouvertes entre l'actuel propriétaire de Dailymotion, Orange, et Vivendi pourraient déboucher sur un rachat à hauteur de 80% du site de vidéos par le géant de l'audiovisuel. 

L'info. Dailymotion devrait rester dans le giron français. Le fleuron de l'industrie numérique tricolore, propriété d'Orange mais déficitaire depuis plusieurs années, devrait être racheté à hauteur de 80% par Vivendi, pour un montant de 217 millions d'euros. C'est en tout cas ce qui ressort d'un premier communiqué, dans lequel Orange annonce que les négociations sont ouvertes avec Vivendi pour un rachat de 80% de Dailymotion, valorisé à hauteur de 265 millions d'euros. Si les négociations aboutissaient, Orange conserverait donc 20% de parts dans le moteur de recherche de vidéos.

Patriotisme économique ? Une bonne nouvelle pour le gouvernement français, actionnaire d'Orange, qui avait œuvré pour que Dailymotion ne soit pas racheté par des groupes étrangers, comme PCCW, un fonds basé à Hong Kong spécialisé dans les médias, qui s'était montré intéressé. Stéphane richard, PDG d'Orange, a expliqué sur RTL qu'il était effectivement "important de garder un vrai ancrage français pour Dailymotion". "On est forcément plus confiants avec un partenaire français", a-t-il poursuivi. S'il a reconnu qu'une offre concurrente émanant du groupe allemand Springer, notamment propriétaire du tabloïd Bild, le PDG récuse tout "patriotisme économique", et assure que cette décision a été prise parce qu'elle était la meilleure.  

>> Ecoutez ici les explications de Nicolas Barré, éditorialiste économique pour Europe 1



Vivendi, prochain géant français des médias par Europe1fr

Vivendi, le candidat idéal ? Dans ce contexte où le gouvernement français exerce une pression pour conserver Dailymotion dans le giron tricolore, Vivendi fait figure de candidat idéal. Grâce aux nombreuses ventes initiées depuis 2013 (dont SFR par exemple), il possède les fonds nécessaires au rachat partiel de Dailymotion. Il a accueilli entretemps un nouveau premier actionnaire de marque en la personne de Vincent Bolloré. Pour Vivendi enfin, l'opération est intéressante car elle permet au groupe déjà propriétaire d'Universal ou de Canal + de développer un peu plus sa stratégie d'acquisition de différents canaux, initiée par Jean-Marie Messier quand il était à sa tête. Stéphane Richard, PDG d'Orange, a également déclaré qu'il espérait que ce rachat de Dailymotion permettrait à la plate-forme "d'accélérer sa croissance à l'international". Une croissance barrée par la concurrence de son rival Youtube, cinquante fois plus visité que Dailymotion, qui totalise 128 millions de visiteurs uniques par mois à l'heure actuelle. Pour Vivendi, ce rachat possible s'inscrit dans une logique plus large de repositionnement, puisque le géant envisage également de racheter le groupe de télévision payante britannique Sky.

Dailymotion

© abm/dmk, S.Ramis/A.Bommenel / AFP

>> LIRE AUSSI - Un mariage Dailymotion-Vivendi en vue ?