Un mariage Dailymotion-Vivendi en vue ?

  • A
  • A
Un mariage Dailymotion-Vivendi en vue ?
@ LIONEL BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :

INFO E1 - Le groupe de médias Vivendi a fait une offre à Orange, propriétaire de Dailymotion, selon les informations d'Europe 1.

Le groupe de médias Vivendi a fait une offre à Orange afin de racheter Dailymotion pour environ 250 millions d'euros, selon les informations d'Europe 1. Un offre qui fait suite à l'abandon du groupe hongkongais PCCW, qui était candidat à un tel rachat mais s'est retiré lundi après le veto du gouvernement français. L'opérateur télécom a depuis confirmé cet intérêt et doit étudier cette offre mardi lors d'un conseil d'administration exceptionnel.

Orange cherche un partenaire pour Dailymotion. Orange, qui contrôle Dailymotion depuis 2012, cherche activement un partenaire en mesure de financer la croissance de cette plateforme de vidéos en ligne, rivale de Youtube, et d'assurer son développement hors d'Europe. Car si Dailymotion est le deuxième service de vidéos en ligne au monde, l'écart avec Youtube - filiale de Google - est immense : le site français est cinquante fois moins visité que son rival américain et n'est pas rentable, bien qu'il soit le site français le plus visité. L'entreprise française cherche donc un partenaire pour financer son développement, notamment en Asie, et pensait avoir trouvé le profil idéal avec Yahoo. Mais suite à l'opposition d'Arnaud Montebourg, alors ministre du Redressement productif, les négociations avaient capoté au printemps 2014.

Dailymotion

© abm/dmk, S.Ramis/A.Bommenel / AFP

Orange avait trouvé la solution de rechange avec le fonds hongkongais PCCW, présent dans les médias et les télécoms. D'autant que ce dernier présente un avantage de taille : l'Asie est une zone dans laquelle Youtube ne s'est pas encore imposé et où Dailymotion peut potentiellement prendre la première place. Mais si le ministre français en charge de l’Economie a depuis changé, sa position reste la même : la France souhaite garder un peu d'influence sur Dailymotion et préférerait un partenaire européen. PCCW a donc jeté l'éponge lundi, avant qu'un autre candidat ne pointe le bout de son nez : Vivendi.

06.04.Logo.Vivendi.VIVENDIDR.1280.640

© VIVENDI

Pourquoi Vivendi est-il intéressé ? Le groupe de média, qui sort d'une profonde mutation, dispose d'un trésor de guerre conséquent. Depuis l'été 2013, Vivendi a en effet vendu une bonne partie des entreprises qu'il détenait : l'opérateur SFR, l'éditeur de jeux video Blizzard-Activision, ou encore l'opérateur Maroc Telecom. Doté d'une réserve de plus de 15 milliards d'euros et d'un nouveau premier actionnaire en la personne de Vincent Bolloré, le groupe doit donc investir de nouveaux secteur.

Dans la course au rachat de Dailymotion, Vivendi a donc un double avantage : il a les réserves financières suffisantes pour développer la plate-forme de vidéo en ligne, mais aussi les contenus à valoriser sur Internet. Il est en effet propriétaire du groupe Universal, numéro un mondial dans le secteur de la musique, et du groupe Canal+, premier groupe audiovisuel français. Autant de contenus que Vivendi pourrait tenter de valoriser sur Internet, rejouant d'une certaine manière la stratégie de Jean-Marie Messier : posséder à la fois des programmes et les moyens de diffusion pour les valoriser et les monétiser, le fameux mariage du contenu et des tuyaux.

>> Retrouvez, sur le même sujet, l'Edito Eco de notre chroniqueur Nicolas Barré :



Vivendi, prochain géant français des médias par Europe1fr

>> LIRE AUSSI - Non, Dailymotion ne deviendra pas hongkongais

>> LIRE AUSSI - Dailymotion : après Montebourg, Macron dit non aux Chinois

>> LIRE AUSSI - Dailymotion : Montebourg en a-t-il trop fait ?