Vignette, hausse du diesel…Comment remplacer l’écotaxe ?

  • A
  • A
Vignette, hausse du diesel…Comment remplacer l’écotaxe ?
@ MaxPPP
Partagez sur :

ÉCONOMIE - Pour combler le manque à gagner de l'ecotaxe, le gouvernement envisage plusieurs pistes.  

L'ecotaxe a été définitivement enterrée jeudi dernier par Ségolène Royal avec la mise à l'écart du projet de péage transit. Mais c'est un manque à gagner de 500 millions d'euros pour l'Etat. Comment le combler ? Alors qu'Alain Vidalies, le secrétaire d'Etat aux Transports, reçoit jeudi matin les transporteurs, le gouvernement envisage déjà plusieurs pistes. 

>> LIRE AUSSI - Non, les prélèvements ne vont pas baisser en 2015

Hausse du diesel pour les transporteurs.Réservée normalement aux automobilistes à partir du 1er janvier 2015, elle pourrait être étendue aux transporteurs routiers, anciennement visés par l'ecotaxe. D'un total de quatre centimes d'euros, elle se décompose en deux centimes, déjà prévus pour compenser l'ecotaxe et de deux centimes pour la contribution climat énergie. Cette mesure pourrait rapporter 260 millions d'euros à l'Etat.

La vignette. Elle pourrait faire son retour, tout du moins sur les pare-brises des poids-lourds qui paieraient en fonction de leur durée d'utilisation du réseau autoroutier, à la semaine ou au mois.

Cette mesure, soutenue par l'Organisation des transporteurs routiers européens (OTRE), pourrait ne pas être au goût de Bruxelles qui interdit de taxer deux fois les autoroutes. À moins que le système ne s'applique qu'aux nationales et départementales.

>> LIRE AUSSI - Deux taxes vont faire grimper le prix du diesel

Taxer les sociétés d'autoroutes ? C'est la piste privilégiée par Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie. Mais les contrats passés entre les sociétés d'autoroutes et l'Etat prévoient que toute hausse de taxe serait répercutée automatiquement sur le prix payé par les automobilistes aux péages. 

Emmanuel Macron, ministre de l'Economie, envisage pourtant, dans le cadre de sa loi Croissance, de mieux réguler les concessions avec les sociétés privées autoroutières. Il a exprimé vouloir faire évoluer les tarifs des péages ainsi que les montants investis par les sociétés d'autoroutes. 

Les particuliers, qui vont déjà payer plus cher leur diesel au 1er janvier, risquent, si cette dernière mesure est retenue, de payer le prix fort. 

>> VIDÉO - Où passe l'argent des péages d'autoroutes ?