VIDÉO - Montebourg lit en direct une lettre du PDG de Titan

  • A
  • A
VIDÉO - Montebourg lit en direct une lettre du PDG de Titan
"J'ai écrit à Maurice Taylor, le PDG de Titan, et il m'a répondu : il est prêt à faire de l'ex-usine Goodyear d'Amiens une usine de grand succès", a assuré le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, invité jeudi d'Europe1 soir
Partagez sur :

Le ministre du Redressement productif a lu, jeudi sur Europe1, la lettre envoyée par Maurice Taylor, lui annonçant qu'il est prêt à embaucher 330 personnes à Amiens.

"J'espère boire bientôt un verre de vin avec vous". Invité du Grand forum jeudi soir, le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, est venu avec une lettre de Maurice Taylor, le PDG de Titan, reçue quelques heures avant et dont il a dévoilé le contenu en exclusivité sur Europe 1. Après le conflit qui a opposé les deux hommes sur le dossier Goodyear, la situation semble apaisée.

>> Arnaud Montebourg lit la lettre en direct sur Europe1 :



EXTRAIT – Montebourg : Titan "s'est engagé à...par Europe1fr

333 emplois pour Amiens. "J'ai écrit à Maurice Taylor, le PDG de Titan, et il m'a répondu : il est prêt à faire de l'usine Goodyear d'Amiens une usine de grand succès. Il s'est engagé - dans cette lettre - à investir pendant quatre ans 40 millions d'euros à Amiens-nord et à engager un grand nombre d'employés, au moins 333", a révélé le ministre, se livrant au passage à un exercice de traduction simultanée.

La lettre de Maurice Taylor. "Je vous félicite, vous et votre équipe. Je suis tout à fait prêt à discuter avec tout le monde, et à venir proposer l'embauche de 333 salariés. J'espère boire bientôt un verre de vin avec vous, ensemble nous ferons d'Amiens, une usine à succès", a écrit le PDG de Titan à Arnaud Montebourg. En novembre, l'entrepreneur américain avait dit vouloir reprendre l'usine Goodyear d'Amiens-Nord "avec zéro employé", pour réembaucher sur de nouvelles bases une partie du personnel à condition que la CGT et Goodyear s'entendent sur des indemnités de départ. Ce qui a été fait.

La réponse du ministre. "Je lui ai répondu qu'avant de boire un verre de vin ensemble, nous allons travailler à l’installation d'une nouvelle usine. Il s'est engagé - dans cette lettre - à investir pendant quatre ans 40 millions d'euros à Amiens-nord et à engager un grand nombre d'employés, au moins 333. C'est un succès du redressement productif", s'est réjoui Arnaud Montebourg.

20.02.Maurice.Taylor.DR.168.200

© DR

"Dès que j'ai des nouvelles de Goodyear..." Contacté par Europe 1, le patron du PDG de Titan a confirmé le contenu de sa lettre et ajouté : "tout ce que je veux moi, c'est fabriquer des pneus agricoles". "Je vais ré-embaucher des gens qui travaillaient sur place, 333 personnes. Enfin, s'ils veulent travailler ! Goodyear leur a donné tellement d'argent, peut-être qu'ils ne veulent pas travailler, qu'ils préfèrent aller à la plage !", a-t-il poursuivi. "De toute façon je ne peux rien faire tant que Goodyear ne m'aura pas confirmé qu'ils veulent bien nous vendre l'usine. Puis on va négocier, faire toute la paperasse… Donc dès que j'ai des nouvelles de Goodyear, promis, je vous rappelle", a-t-il souligné.

sur le même sujet, sujet,

>> L'INFO - Les "Goodyear" mettent fin au conflit... ou presque

>> INTERVIEW (22/02/2013) -Taylor: "il est stupide ou quoi Montebourg?"

>> EXCLU (25/10/2013) - Taylor a "un gros problème psychiatrique"