Viande de cheval : Spanghero à vendre

  • A
  • A
Viande de cheval : Spanghero à vendre
@ MaxPPP
Partagez sur :

La société, qui a perdu 30 à 50% de commandes, a été placée en liquidation judiciaire.

L'annonce. L'entreprise Spanghero, au cœur du scandale de la viande de cheval est à vendre. Le tribunal de commerce de Carcassonne a placé vendredi la société de Castelnaudary, dans l'Aude, en liquidation judiciaire avec la possibilité de poursuivre ses activités pendant trois mois. Cette période qui s'achève le 19 juillet pourra être renouvelée une fois.

30 à 50% de commandes en moins. L'entreprise, qui produit des plats préparés et emploie 360 salariés, ne s'est pas remise du scandale de la viande équine en février dont elle a été désignée comme seule responsable par une enquête administrative. Depuis cette affaire, Spanghero a perdu 200.000 euros par semaine. "L'activité ne décolle pas, les clients ne commandent pas, on est à 30 ou 50% de commandes (...) et bien évidemment cela nous pose un problème de trésorerie important", explique le président de la société Barthélémy Aguerre. "Cette issue est douloureuse pour nous tous", poursuit le président dans un communiqué.  "Nous en mesurons les conséquences sociales pour les salariés, mais le maximum a été fait pour redresser l'entreprise." Comme dernier recours, Barthélémy Aguerre, mise sur un rachat de l'entreprise "pour que d'autres opérateurs rassurent le client".

Seul responsable désigné. Spanghero est accusé d'avoir écoulé 750 tonnes de viande équine dans des plats étiquetés "boeuf" dans plusieurs pays d'Europe. La société a, depuis, perdu son agrément sanitaire pour le négoce de viande et s'est recentrée sur les activités de découpe et de fabrication de produits à base de viande. La direction, elle, se défend toujours de toute tromperie délibérée dans cette affaire mais a admis détenir 57 tonnes de mouton congelé interdit en raison du procédé utilisé pour détacher la viande de la carcasse.