Vers une année record pour le champagne

  • A
  • A
Partagez sur :

La filière s'attend à un chiffre d'affaires de 5 milliards d'euros notamment grâce à de meilleures ventes, que ce soit en France ou à l'étranger. 

Pour certains, les repas de Noel riment avec champagne. Et cette année, peut-être plus que les précédentes, même si la boisson est à consommer avec modération. Le secteur se porte en effet très bien pour cette fin d'année.

Quand l'économie va, le champagne va. Si les récolte ont été compliquées notamment à cause de la météo ces dernières années, les ventes n'en souffrent pas. Après un chiffre d'affaires de 4,71 milliards d'euros en 2016, la filière s'attend à atteindre 5 milliards d'euros en 2017. Ce chiffre, jamais vu dans le passé, est dû en petite partie à la France. Fin octobre notamment, pour la première fois depuis six ans, le marché de l'Hexagone était en très légère augmentation. De quoi revigorer le secteur puisque les ventes françaises représentent presque la moitié du chiffre d'affaires global. Le champagne, un vin associé à la fête et à la célébration, voit ses ventes se calquer sur l'état de la croissance. Quand leur économie a le vent en poupe, les Français boivent tout simplement plus de champagne.

Des ventes historiques aux Etats-Unis. Mais si les ventes globales progressent, c'est surtout grâce à l'international. Près de la moitié des bouteilles sont en effet exportées. Cette année, les ventes s'annoncent historiques aux Etats-Unis. Les producteurs peuvent aussi compter sur le Japon. En revanche, en cette période de fin d'année, au Royaume-Uni, la vente du champagne, comme d'autres secteurs, est en berne, la faute au Brexit. Ce qui n'est pas une bonne nouvelle car ce pays est historiquement un des plus gros marchés à l'export.