Vente d'Alstom : l'Etat "protège les intérêts stratégiques de la France", défend Sapin

  • A
  • A
Vente d'Alstom : l'Etat "protège les intérêts stratégiques de la France", défend Sapin
@ EUROPE 1
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Le ministre des Finances a justifié l'adoption d'un décret pour permettre à l'Etat d'arbitrer un dossier de rachat industriel.

INTERVIEW E1 - "L’État, c’est son rôle fondamental. Il protège les intérêts stratégiques de la France" dans le dossier Alstom, a défendu le ministre des Finances Michel Sapin, jeudi matin sur Europe 1. "Pourquoi est-ce que seule la France serait dépourvue de capacité de peser, non pas d’interdire, mais d’être dans le dialogue avec les grandes entreprises internationales lorsqu’il s’agit de l’armement, de l’énergie, de l’eau, de secteur qui sont évidemment stratégiques pour un pays comme le nôtre", a-t-il argumenté.



Michel Sapin: " L'Etat doit protéger les...

Le contexte. Alors que la société française Alstom est l’objet de toutes les convoitises, notamment de la part de l’Américain General Electric et de l’Allemand Siemens, le gouvernement a décidé de se rendre incontournable. Invoquant le patriotisme économique, l’exécutif a décidé de publier jeudi un décret lui permettant de bloquer tout rachat par une société étrangère d’une entreprise spécialisé dans le domaine de l’énergie et des transports. Les candidats au rachat d’Alstom devront donc désormais aussi négocier avec Bercy.


sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

L'INFO - L’Etat brandit un droit de veto pour les entreprises stratégiques

ZOOM - Alstom : la branche transports survivra-t-elle seule ?

TRAINS - Alstom : la SNCF, RFF et la RATP plaident pour une approche européenne