Une éolienne flottante en mer du Nord

  • A
  • A
Une éolienne flottante en mer du Nord
Partagez sur :

Ce concept est une première. Il permet d’éliminer les nuisances traditionnelles associées à l’énergie créée par le vent.

La première éolienne flottante de grande envergure a été inaugurée le 15 septembre dernier en mer du Nord, au large de la Norvège, a annoncé la compagnie pétrolière norvégienne StatoilHydro.

Des éoliennes offshore statiques, reposant sur un support fixé aux fonds marins à quelques dizaines de mètres sous la surface de l'eau, existent déjà mais Hywind est le premier projet d'éolienne flottante, utilisable dans des mers de 120 à 700 mètres de profondeur.

Avantages de ce type d’éoliennes : "ça ne se voit pas forcément de la côte, ça peut être implanté dans des endroits qui ne sont pas utilisés par d'autres, tels les pêcheurs ou les oiseaux, et c'est complètement écologique", a expliqué Anne Stroemmen Lycke, responsable de l'énergie éolienne chez StatoilHydro.

En pratique, l'éolienne flottante, avec ses pales de 40 mètres, culmine à 100 mètres au-dessus de l'eau. Sa partie immergée consiste en un tube, également de 100 mètres de long, dans lequel ont été placés des ballasts (eau et rochers) pour stabiliser l'installation. Hywind ne démarrera sa production que dans quelques semaines, a précisé le groupe norvégien.

Le Japon, la Corée du Sud, la Californie, la côte Est des Etats-Unis ou encore l'Espagne figurent parmi les régions où cette technologie pourrait être exportée, selon StatoilHydro.