Une édition de tous les records pour le "Black Friday" 2017

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Avec des croissances à deux chiffres, le "Black Friday" 2017 est un très bon cru. Et la carte bleue devrait continuer à chauffer lundi avec le "Cyber Monday". 

Lundi, c'est le "Cyber Monday", une nouvelle occasion de faire des affaires sur Internet. Cette journée de shopping clôt la séquence commencée vendredi dernier avec le "Black Friday". Si vous avez été de ceux qui ont commencé à faire leurs achats de Noël pendant cette trois jours de promotion, sachez que vous n'êtes pas seuls. Les commerçants sont unanimes : c'est une très bonne édition.

Record de transactions. Selon les chiffres du Groupement d'intérêt économique (GIE) des cartes bancaires qu’Europe 1 s'est procuré, la journée de vendredi a été marquée par un record historique de transactions bancaires. En une journée, il y a eu 42,8 millions de paiements par carte bleue en France, plus que les 42,6 millions enregistrés lors du précédent record, le 3 décembre 2016, soit le premier samedi de Noël, journée traditionnelle de dépenses importantes.

Habillement et high-tech. Selon la Fédération des enseignes de l'habillement, qui compte des marques comme H&M, Zara ou Primark, le chiffre d'affaires a grimpé de 10 % par rapport à l'an dernier, avec un panier moyen de 90 euros. Pour certains sites Internet, ce "Black Friday" signe même un succès historique. Price Minister dit avoir enregistré vendredi son plus gros volume de vente en 17 ans d'existence. À l'issue de ces trois jours, les ventes sont deux fois supérieures à la même période de l'an dernier. LDLC, l'enseigne spécialisée dans les produits high tech, parle de "Black Friday" record avec un chiffre d'affaires multiplié par deux vendredi et une progression de 40 % pendant le week-end, les PC portables et les iPhone s'étant particulièrement bien vendus.

Une croissance record pour La Redoute. Même satisfaction à La Redoute, pour qui c'est tout bonnement la meilleure édition. "Nous avons enregistré une activité en croissance de plus de 30%. Il y a globalement une embellie du commerce et de l'économie qui porte aussi cela", se réjouit son directeur général adjoint, Philippe Berlan, au micro d'Europe 1. Parmi les produits vedettes de cette édition pour le vendeur en ligne, "un aspirateur d'une marque anglaise bien connue", "les canapés" et "l'univers du linge de maison".

Selon une enquête de Médiamétrie pour la Fevad, les internautes envisagent de dépenser en moyenne, pendant ces quatre jours, la rondelette somme de 187 euros.

Jeff Bezos et Amazon, grands gagnants du "Black Friday"

On est bien loin du vendeur de livres des débuts… Aujourd'hui, Amazon est un géant parmi les géants. Près de 30% des Américains ont un abonnement au site de vente en ligne, sur lequel on trouve désormais de tout. Ce succès se propage à vitesse grand V partout dans le monde, et notamment lors de la séquence du "Black Friday". Notre spécialiste économie Emmanuel Duteil vous en parlait dans son chronique, lundi matin.

Le patron et fondateur d'Amazon, Jeff Bezos, peut s'en frotter les mains. Le week-end dernier, sa fortune personnelle a passé la barre des 100 milliards de dollars, grâce à la hausse de l'action Amazon vendredi. Une action qui ne cesse de prendre de la valeur, puisqu'elle a marqué une hausse de 52% en un an, et de 386% en cinq ans. Jeff Bezos est le premier à passer la barre symbolique des 100 milliards de dollars depuis Bill Gates, le fondateur de Microsoft en 1999. Selon l'agence de presse Bloomberg, il est désormais l'homme le plus riche du monde. Il n'était pourtant que quatrième au début de l'année. C'est dire si sa fortune s'est envolée.

Personne ne semble aujourd'hui capable de faire face au rouleau compresseur Amazon, qui s'introduit désormais dans le commerce physique. L'entreprise a récemment acheté une grosse chaîne de supermarchés bio aux États-Unis. Seul le chinois Alibaba, qui vient de s'allier avec Auchan en Chine, semble pouvoir lui faire de l'ombre.