Une année noire pour les agriculteurs

  • A
  • A
Une année noire pour les agriculteurs
Partagez sur :

Le ministre de l'Agriculture a reçu lundi les syndicats agricoles au terme d'une année marquée par une chute de revenu de 34%.

Bruno Le Maire a reçu lundi la Coordination rurale, la Confédération paysanne et, le principal syndicat, la FNSEA, accompagné des Jeunes agriculteurs (JA). Le ministre n'a pas fait d'annonce particulière, mais a montré sa "détermination à ouvrir de nouvelles perspectives" pour assurer "des prix" et "un revenu" décent aux agriculteurs.

L’année a été marquée par une chute du revenu agricole de 34%. Il faut remonter à l’entre deux guerres pour retrouver une situation si difficile, selon François Lucas. Le président de la Coordination rurale, définit 2009 comme une "année horrible" :


Bruno Le Maire a reconnu "la détresse du monde agricole" et "le désarroi de beaucoup d'agriculteurs. Le témoignage de George en est l’exemple. Pour lui, "le monde rural est en train de mourir" :


Jean-Michel Lemétayer a demandé au ministre d'arrêter "d'en demander toujours plus en matière agro-environnementale". "Nous sommes pour le développement durable", a-t-il précisé, "mais nous allons être confrontés à des distorsions à l'intérieur même du marché européen" face aux autres membres de l'UE "moins exigeants". "Ce n'est pas tenable", a-t-il souligné.