Un tueur à gages coûte 18.400 euros

  • A
  • A
Un tueur à gages coûte 18.400 euros
@ REUTERS
Partagez sur :

INSOLITE - Des chercheurs britanniques ont étudié 39 années de crimes pour déterminer le prix moyen d’un contrat.

L’info. Combien faut-il débourser pour faire assassiner quelqu’un ? Cette question saugrenue, un chercheur de l’institut de criminologie de l’université de Birmingham a décidé d’y répondre très sérieusement.  Et le professeur David Wilson est arrivé à une moyenne de 18.400 euros par contrat, comme il l’explique dans un article publié dans le Howard Journal of Criminal Justice et relayé par le site Der Spiegel.

Des cas rares et très variables. Si les tueurs à gage sont légion au cinéma, ils se font rares dans la vraie vie. En étudiant 39 années d’archives, ce chercheur n’a identifiés que 35 tueurs rétribués. Quant à la somme versée par le commanditaire, elle est très variable : le plus petit contrat se chiffre à 200 livres, soit environ 240 euros. Il faut dire que le tueur le moins cher n’avait que 15 ans au moment des faits. Le contrat le plus coûteux atteint 100.00 livres, soit 120.000 euros, et concerne le meurtre de Robert Magill en 1994. Une seule femme figure parmi les tueurs à gages identifié, avec une "prestation" facturée 8.500 euros.

29.01.Sniper2.Reuters.930.620

Les quatre profil-type du meurtrier. Statistiquement, le tueur à gage est âgé de 38 ans au moment des faits, et sa victime de 36 ans. "Le tueur à gage britannique ont tendance à assassiner leur victime lorsque ces dernières promènent leur chien, sont à l’arrêt de bus ou vont faire du shopping dans les zones commerciales de banlieue", précise l’auteur de cette étude dans les colonnes du journal britannique Daily Record.

Et ce dernier d’ajouter qu’il a établi quatre profils de tueurs à gage : le "novice", pour qui c’est une première. Le "dilettante" est généralement plus âgé et sans casier judiciaire chargé. "L’artisan" est, lui, un peu plus expérimenté et décrit comme fiable. Enfin, "l’expert" a bien moins de chance de se faire attraper et dispose généralement d’une expérience militaire ou paramilitaire.