Un représentant de Molex agressé

  • A
  • A
Un représentant de Molex agressé
Partagez sur :

Un responsable du sous-traitant automobile américain, qui s'apprête à fermer son usine de Villemur-sur-Tarn (Lot), aurait été agressé mardi soir.

Eric Doesburg, représentant du groupe Molex, aurait été agressé, mardi soir, par des salariés de l'usine. D'après le co-gérant du site de Villemur-sur-tarn, Marcus Kerriou, le dirigeant a été pris à partie, verbalement puis physiquement, par une quarantaine de salariés alcoolisés, à sa sortie de l'usine vers 21h30. Un médecin aurait constaté des blessures consécutives à des coups de pieds et de poings. Une plainte a été déposée.

De leurs côtés, les syndicalistes démentent : ils reconnaissent que "ça s'est un peu échauffé avec les gardes du corps" mais assurent que personnes ne s'est approché des responsables de Molex. "M. Doesburg n'a reçu que des oeufs", assure Guy Pavan, délégué CGT.

Le ministre de l'Industrie, Christian Estrosi, a condamné "ces actes de violence exercés par une minorité qui desservent la cause des salariés et rendent encore plus difficiles les négociations". Christian Estrosi devait rencontrer Eric Doesburg mercredi. Il le recevra dans quelques jours.

> Molex : le bras de fer continue

> Grève illimitée votée à l'usine Molex

> Christian Estrosi refuse d'"entrer dans une course à la prime".