Un programme pour l'alimentation

  • A
  • A
Un programme pour l'alimentation
@ MAX PPP
Partagez sur :

Les objectifs sont de défendre le secteur agricole et de réduire l’obésité.

Le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, a annoncé jeudi la mise en place d'un programme national pour l'alimentation avec pour objectif prioritaire de défendre le secteur agricole, en grande difficulté. "Nous devons donner un sens politique à l'agriculture en mettant l'alimentation au cœur de notre action", a déclaré le ministre à l'occasion de ses vœux à la presse.
"Nous avons une progression de l’obésité, beaucoup plus lente qu’aux Etats-Unis naturellement mais qui est réelle", a déploré Bruno Le Maire. Pour améliorer l'information et l'éducation des Français, parmi lesquels on décompte 6,5 millions d'obèses et 14,5 millions d'adultes en surpoids, il souhaite faire "évoluer l'étiquetage" des produits alimentaires et fixer des "règles nutritionnelles" pour la restauration scolaire et universitaire.
Le ministre veut aussi promouvoir les circuits courts, c'est-à-dire éviter les intermédiaires entre le producteur et le consommateur, et favoriser l'alimentation bio. Sur ce dernier point, l'objectif est d'atteindre 20% d'aliments bio dans la restauration collective de l'administration d'ici à 2012.
Ce programme figure dans la prochaine loi de modernisation de l'agriculture et de la pêche (LMAP) dont la discussion commencera après les élections régionales. Le ministre n'a pas précisé la date de lancement de ce programme qui vise aussi à freiner l'impact de certains discours, comme celui de l'ex-Beatle Paul McCartney qui a appelé en décembre, en marge du sommet de Copenhague, à une journée hebdomadaire sans viande pour lutter contre le réchauffement climatique.