Un plan européen pour sauver l’euro

  • A
  • A
Un plan européen pour sauver l’euro
@ REUTERS
Partagez sur :

Les ministres des Finances ont adopté un plan de stabilisation de 750 milliards d'euros.

L'Union européenne était attendue au tournant. Au terme d'une longue nuit de négociations, les 27 ont frappé un grand coup en annonçant la mise en place d'un plan de stabilisation de 750 milliards d'euros en collaboration avec le Fonds monétaire international. Ce dernier s'est engagé à accompagner l'UE via de nouveaux prêts à hauteur de 250 milliards d'euros.

Un fonds de 60 milliards

Concrètement, les 27 ont adopté un fonds communautaire de 60 milliards d'euros, mobilisable à très court terme. Ce nouveau mécanisme permettra en tout cas à la Commission européenne de s'endetter sur les marchés financiers, avec la garantie des Etats membres de l'UE et de la Banque centrale européenne, afin de prêter à un pays rencontrant des difficultés à se refinancer.

A cela s'ajoute une garantie de 440 milliards d'euros de la part des Etats membres de la zone euro et des pays n'ayant pas adopté la monnaie unique, comme la Suède et la Pologne, afin de constituer une nouvelle entité capable de lever des fonds sur les marchés financiers.

La BCE achètera de la dette publique

Quelques minutes à peine après l'annonce de l'accord des 27, la BCE dévoilait par communiqué son intention de commencer à acheter de la dette publique et privée de la zone euro. Une décision historique de l'institution de Francfort puisque celle-ci était jusque'à présent restée sourde aux appels en faveur de l'utilisation de ce type de mesures.

Bonne réaction des bourses

Les Bourses se sont immédiatement redressées lundi matin en Asie. Même mouvement pour l’euro, qui a atteint jusqu'à 1,2950 dollar contre 1,27 vendredi soir à New York et s'échangeait en milieu de matinée sur le continent asiatique (vers 03h00 GMT) à 1,29 dollar.